Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1 Technique: L'art de générer de l'appui aérodynamique

F1 Technique: L'art de générer de l'appui aérodynamique

Par ,

Pas de doute possible: Red Bull Racing maîtrise maintenant l'aérodynamique d'une monoplace de Formule 1 et l'art de générer de l'appui de l'aileron avant, du plancher, du diffuseur et de l'aileron arrière.

Il faut toutefois comprendre que ces quatre éléments fonctionnent de concert. Chacun interagit avec l'autre.

Il serait donc inutile de greffer le diffuseur de la Red Bull RB7 sur la Ferrari F150 Italia. Cela ne rendrait pas la voiture italienne plus rapide. Par exemple, le travail de l'aileron avant influence directement celui du diffuseur.

Le diffuseur est la partie arrière du plancher qui se soulève. Il produit entre 30 et 40 pour cent de l'appui aérodynamique total de la monoplace.

Le diffuseur remplit deux tâches. Premièrement, l'effet venturi qu'il génère avec le plancher accélère la couche d'air qui passe sous la voiture. Il en résulte un puissant effet de succion qui « colle » la voiture au sol.

Deuxièmement, le diffuseur « aspire » la couche d'air qui circule sous la voiture. Ainsi, il dégage le dessous du plancher de la monoplace, ce qui résulte en un meilleur effet de succion. De plus, l'appui se trouve distribué sur toute la longueur de la voiture et pas seulement qu'à l'arrière.

Red Bull, RB7. (Photo: WRI2)
Red Bull, RB7. (Photo: WRI2)

McLaren, MP4-26. (Photo: WRi2)
McLaren, MP4-26. (Photo: WRi2)

Sur ces photos prises sur le Hungaroring durant le Grand Prix de Hongrie, on distingue nettement que la RB7 roule avec un angle d'attaque agressif; ce qui signifie que l'arrière de la voiture est situé plus haut que l'avant. En comparaison, on note que la McLaren roule avec un angle d'attaque proche de zéro.

Cette attitude de la Red Bull permet de faire circuler une plus grande quantité d'air sous la voiture et ainsi d'améliorer le travail du diffuseur.

Mais cet angle est extrêmement sensible aux variations. Un écart de seulement un ou deux millimètres à l'avant ou à l'arrière aura un effet dramatique sur l'appui généré, et sur la position du centre de pression.

Il est impossible de qualifier de miraculeux un seul élément de la Red Bull. C'est l'ensemble de ses composantes qui en fait de la RB7 une monoplace qui fonctionne sur tous les types de circuits.

Image: Shell Motorsport
Image: Shell Motorsport