Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1 Technique: Les nouveautés de la Ferrari F2012 à Montréal

F1 Technique: Les nouveautés de la Ferrari F2012 à Montréal

Par ,

La Scuderia Ferrari de Formule 1 a apporté de nombreuses modifications à ses F2012 à l'occasion du Grand Prix du Canada à Montréal le week-end dernier. L'expert britannique Craig Scarborough explique ces modifications dans son plus récent blogue.

Au cours de premiers Grands Prix de la saison 2012, la F2012, instable, était nettement difficile à piloter. Les choses se sont améliorées grâce aux modifications évaluées lors des essais tenus au Mugello en mai.

Ferrari 2012 F1 Canada
Le flux d'air est dirigé vers la sortie des échappements. (Illustration Craig Scarborough)

Lors du Grand Prix du Canada à Montréal, l'écurie italienne a apporté d'autres composantes.

« Comme plusieurs autres équipes, Ferrari a suivi la voie tracée par McLaren en faisant sortir la tubulure d'échappement sur le côté du pontons et en l'enfermant dans dans une écope afin d'aider le flux de gaz brûlants à être dirigé vers le bas et vers l'intérieur du plancher du fond plat », d'écrire Scarborough.

Ferrari 2012 F1 Canada
Des ailettes sont placées sur le côté du cockpit. (Photo: WRI2)

Ferrari a conservé des pontons très étroits essayés au Mugello et a percé une sortie d'échappement sur le côté. Les fentes destinées au refroidissement se situent désormais à l'arrière du ponton en forme de bouteille de Coke.

« Si la tubulure d'échappement émerge vers le haut et vers l'extérieur, apparemment vers le dessus des pneus arrière, le flux de gaz est en fait dirigé dans l'espace situé entre le pneu arrière et le diffuseur par l'écoulement d'air transversal. En effet, le flux d'air qui passe au-dessus et autour du cockpit rencontre celui des gaz d'échappements et le dévie vers le bas et vers l'intérieur. Ceci recrée les effet du fameux diffuseur soufflée de la saison passée », de poursuivre Scraborough.

À Montréal, la Ferrari 2012 arborait aussi de nouvelles écopes de freins, des dérives de pontons et des ailerons spéciaux pour le circuit Gilles-Villeneuve. Pour lire toute l'analyse de Craig Scarborough, cliquez ici.


Ferrari 2012 F1 Canada
Le train arrière revu de la F2012 à Montréal. (Photo: WRI2)