Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Top 5 des moments clés de la saison 2013 de Formule 1

F1: Top 5 des moments clés de la saison 2013 de Formule 1

Par ,

Revoyons les cinq moments clés de la saison 2013 de Formule 1 qui a vu l’Allemand Sebastian Vettel capturer un quatrième titre mondial pour l’écurie Red Bull Racing.

5
Grand Prix de Singapour – Sebastian Vettel prouve qu’il est (nettement) le meilleur
Sur le tracé urbain de Singapour, Sebastian Vettel réduit ses adversaires au néant en remportant une victoire sans équivoque. Partant de la position de tête, Vettel mène durant les 61 tours de l’épreuve aux commandes d’une RB9-Renault qui parfois roule deux secondes plus vite au tour que ses rivales.

F1 Red Bull Singapour Sebastian Vettel
Sebastian Vettel, Red Bull, à Singapour. (Photo: Red Bull)

4
Grand Prix du Brésil – Jenson Button décroche le meilleur résultat de la saison pour McLaren
En terminant quatrième sur le circuit d’Interlagos, Jenson Button obtient le meilleur résultat de la saison de la puissante écurie McLaren. Quelle déception ! Ce fut la pire saison de l’écurie britannique, ne décrochant aucun podium pour la première fois depuis 1980, année de prise de pouvoir de Ron Dennis.

F1 McLaren MP4-28 Jenson Button
Jenson Button, McLaren MP4-28. (Photo: McLaren)

3
Grand Prix d’Angleterre – Une course marquée par l’explosion de cinq pneus
La victoire de Nico Rosberg et de Mercedes est passée inaperçue à Silverstone, suite à la série dramatique d’explosions de pneus Pirelli sur ce rapide tracé. Dans le but de réduire l’usure des pneus, certaines écuries ont interverti leurs pneus arrière (pourtant unidirectionnels) et roulé jusqu’à quatre degrés de carrossage (excessif).

F1 Ferrari Silverstone Felipe Massa
Felipe Massa, Ferrari, à Silverstone. (Photo: WRi2)

2
L’essai de pneus illégal de Mercedes AMG
Certainement une des affaires les plus bizarre de 2013. À Monaco, le petit monde de la F1 découvre que Mercedes AMG a procédé à un essai secret de pneus Pirelli tout de suite après le Grand Prix d’Espagne. Mercedes a réservé le circuit sans en parler aux autres écuries et a demandé à ses pilotes de porter des casques non peints. La FIA a réprimandé Mercedes et Pirelli, et a interdit l’écurie allemande de participer aux essais jeunes pilotes de Silverstone.

F1 Mercedes Pirelli
Les Mercedes équipées de pneus Pirelli. (Photo: WRi2)

1
Grand Prix de Malaisie – Multi-21
Sans aucun doute l’affaire la plus controversée de la saison. Faisant fi des consignes de Red Bull Racing (le fameux ‘Multi-21’), Sebastian Vettel double délibérément son coéquipier, Mark Webber, alors qu’il mène la course. De plus, simultanément, Mercedes exige de ses pilotes, Lewis Hamilton et Nico Rosberg, de baisser le rythme et de ne pas s’attaquer. Après avoir sagement obéi aux ordres, Rosberg déclare à son écurie : « Souvenez-vous de celle-là… »

F1 Red Bull Mark Webber Malaisie Sebastian Vettel
Mark Webber et Sebastian Vettel, Red Bull, lors de la conférence de presse d'après-course, en Malaisie. (Photo: WRi2)