Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Un changement de pilotes se dessine chez Caterham et Sauber

F1: Un changement de pilotes se dessine chez Caterham et Sauber

Par ,

D'après GMM

Avec plus de 40 personnes remerciées cette semaine, les deux pilotes Caterham sont certainement les plus nerveux à Hockenheim.

Marcus Ericsson est probablement plus serein du fait de ses partenaires financiers, mais son coéquipier Kamui Kobayashi, soutenu principalement par Tony Fernandes pour son expérience, est menacé.

« Si je ne fais pas un bon travail demain, je serai peut-être licencié demain », de déclarer le Japonais.

Les rumeurs entourant les pilotes Caterham rejoignent les rumeurs concernant Sauber, l'autre équipe en difficulté cette année.

F1 motorhome Sauber
Les installations Sauber. (Photo: WRi2)

La directrice générale de l'écurie suisse réfléchit comment sortir de la crise et ne soutient pas spécialement ses pilotes Esteban Gutiérrez et Adrian Sutil.

« Nous n'avons jamais été aussi mal dans toute notre histoire. Ce n'est pas acceptable pour moi », de dire Monisha Kaltenborn à Hockenheim.

Interrogée sur ses pilotes, la patronne de Sauber répond : « Je ne suis pas satisfaite des performances de l'équipe ».

L'agent d'Adrian Sutil, Manfred Zimmermann, a été repéré dans les installations de Caterham, en Allemagne.

F1 motorhome Caterham
Les installations Caterham. (Photo: WRi2)

Alors que l'avenir de Sutil vacille chez Sauber, est-ce que Colin Kolles envisagerait un revenu supplémentaire ?

« Tout dépend de ce qu'ils veulent », commente Kamui Kobayashi. « Je suis plus expérimenté que les autres pilotes, je dois juste me concentrer sur mon travail. Je ne peux rien apporter au niveau budget. C'est ainsi que l'on perd son volant face à un pilote avec de l'argent. C'est la Formule 1 malheureusement ».

Directeur général de Caterham, Christijan Albers confirme les soupçons du paddock, à savoir que les pilotes ne sont pas à l'abri de se faire licencier comme le reste du personnel.

« Comme dans toute entreprise, nous évaluons nos employés continuellement, et nos pilotes ne sont pas différents », dit-il sur le site officiel de la F1.