Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Vers l'interdiction des voitures clients?

F1: Vers l'interdiction des voitures clients?

Par ,

D'après GMM

La victoire de la petite écurie de Formule 1 Toro Rosso au récent Grand Prix d'Italie donnera des munitions à ceux qui désirent interdire l'utilisation de clients en F1. C'est ce que prétend Paul Stoddart, l'ancien propriétaire de l'écurie Minardi, devenue Toro Rosso.

En 2001, l'Australien a sauvé la minuscule écurie italienne de la faillite, puis l'a vendue à Red Bull en 2005. Durant les années de Giancarlo Minardi et de Paul Stoddart, l'écurie Minadi était un constructeur à part entier et fabriquait ses propres châssis. Ce n'est plus le cas maintenant, car Toro Rosso fait rouler des châssis fabriqués par Red Bull Racing.

L'utilisation de voitures clients en F1 cause un gros malaise. Red Bull a déjà dû compenser Force India plus tôt cette saison pour tenter de calmer le jeu.

« Est-il acceptable que quelqu'un qui dépense 25 $ millions remporte une victoire contre ceux qui en engloutissent un demi-milliard? » explique Stoddart.

« Si j'étais Frank (Williams) ou Force India, je ne serais réellement pas pressé de trouver une solution à cette affaire de voitures clients, ce qui place Red Bull et Toor Rosso dans une situation extrêmement délicate. »

Stoddart dit partager les sentiments de Frank Williams.

« Il y en a certains en Formule 1 qui ont tout donné et qui se retrouvent aujourd'hui à lutter contre d'énormes constructeurs automobiles aux budgets colossaux ou contre un milliardaire qui emploie son ancien concepteur, » précise-t-il, faisant allusion à Adrian Newey, un ancien de chez Williams devenu concepteur en chef chez Red Bull.