Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1600 : Conclusion d'une saison (presque) parfaite pour la famille Bonnet, à Sanair

F1600 : Conclusion d'une saison (presque) parfaite pour la famille Bonnet, à Sanair

Par ,

La seconde de deux courses a eu lieu aujourd'hui, au Complexe Sanair, pour la Formula Tour 1600, la Coupe Toyota Pirelli et la série XTrême Touring. C'était l'occasion pour la famille Bonnet de terminer en beauté une saison presque parfaite.

Presque parfaite parce qu'il faut dire que sans les deux courses du Mont-Tremblant, celle du Grand Prix du Canada à Montréal et celle de Trois-Rivières, cette saison était beaucoup moins reluisante que les précédentes.

Presque parfaite également parce que les deux pilotes de l'équipe, Michel Bonnet et son fils Olivier, ont connu tous deux leur part de malchances, même s'ils terminent finalement respectivement second et premier au championnat de la série.

« Ce qui est triste avec cette saison, c'est que j'ai l'impression que personne ne peut nous prendre au sérieux avec les changements que nous faisons. On nivelle par le bas à mon avis. »

« On a au moins besoin d'avoir l'air d'une organisation semi-professionnelle - à tout le moins! - si l'on veut pouvoir courir aux événements intéressants, à Montréal, Trois-Rivières et Tremblant, entre autres », expliquait le nouveau champion, Olivier Bonnet aujourd'hui, à Sanair.

Ce dernier n'a par ailleurs pas pris le départ de cette seconde course de la saison, une pièce de sa voiture, franchement trop longue à remplacer, s'étant brisé dans la dernière minute des qualifications de ce matin.

Le mulet ayant déjà été attribué à son père hier après un accident en qualifications - lui aussi! - Olivier n'a pu utiliser cette police d'assurance aujourd'hui.

« Je suis champion quand même, mais un peu déçu de ne pas courir pour la seconde fois de la saison après un incident similaire à ICAR, surtout qu'on n'a pas beaucoup tourné cette année », a-t-il déclaré.

Quant aux options futures pour ce nouveau champion, elles sont assez limitées. « À presque 25 ans, à moins de vouloir aller aux États-Unis ou en Europe, je ne pourrai pas faire bien d'autres choses que la Formule 1600, surtout sur circuit routier.

«  Mais même aux États-Unis, il reste quoi? La Star Mazda a 250,000 $ par saison? Je fais de la course pour m'amuser, inutile de me ruiner », conclut Olivier Bonnet qui souhaite quand même que la Formule 1600 retrouve un peu de son panache d'antan.

Pour ce qui est de cette seconde course, Michel Bonnet a décroché sans surprise une victoire bien méritée devant les pilotes Pascal Bellemare et Serge Bourdeau. Il consolide ainsi sa deuxième place au championnat 2008 de la série.

La première course du week-end, qui s'est déroulée hier, avait également été l'affaire du père Bonnet devant son fils Olivier - ce qui avait confirmé le titre de se dernier - et Yannick Bourdeau, le fils de Serge. Drôle de hasard, Yannick n'a effectué que trois tours de la course d'aujourd'hui, à Sanair.

Qualif #1:
Pos No. Nom MeilTm Écart MeilVitesse Au Tour
1 3 Olivier BONNET 53.720 134.028 11
2 2 Michel BONNET 53.847 0.127 133.712 7
3 17 Yannick BOURDEAU 54.821 1.101 131.337 16
4 28 Franc ROIRON 54.963 1.243 130.997 16
5 69 Pascal BELLEMARE 55.022 1.302 130.857 19
Etc.

Course #1:
Pos No. Nom Total Tm Écart Tours
1 2 Michel BONNET 22:59.433 25
2 3 Olivier BONNET 23:00.491 25
3 17 Yannick BOURDEAU 23:05.482 1.058 25
4 55 Serge BOURDEAU 23:14.080 6.049 25
5 28 Franc ROIRON 23:25.004 14.647 25
6 20 Francois LEBLANC 23:31.619 25.571 25
7 11 Luc THEROUX 23:34.064 32.186 25
8 77 Patrick SWEENEY 23:17.179 34.631 24
9 12 Christian LAVOIE 23:19.796 1 Tour 24
10 38 Richard DUMOULIN 23:37.033 1 Tour 24
11 13 Jean LAJOIE 23:45.565 1 Tour 24
12 69 Pascal BELLEMARE 5:36.496 1 Tour 6
13 27 Marcel LAFONTAINE 19 Tours
14 35 Gerald DUMOULIN