Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F3 Euroseries: Le début de la fin ?

F3 Euroseries: Le début de la fin ?

Par ,

Le championnat d’Eurosérie de Formule 3 pourrait souffrir fortement de l’arrivée de la nouvelle série GP3 l’an prochain.

Dès sa création en 2002, suite à la fusion des championnats français et allemands de F3 (dans le but de rivaliser avec le championnat britannique), l’Eurosérie de Formule 3 est rapidement devenue la référence des formules d’accession à la Formule 1.

La quasi-totalité des jeunes pilotes ayant accédé à la Formule 1 ces cinq dernières années ont fait leurs classes dans cette série extrêmement relevée, qui se produit en levée de rideau des courses DTM.

Par ailleurs, plusieurs constructeurs sont engagés officiellement en tant que motoristes : Opel et Toyota par le passé, et surtout Mercedes-Benz et Volkswagen aujourd’hui.


Pourtant, la période dorée de l’Eurosérie de Formule 3, qui réclame des budgets assez élevés, pourrait être remise en cause avec l’arrivée de la nouvelle série GP3, qui vient d’être présentée officiellement hier sur le circuit du Paul-Ricard HTTT.

Visant à finaliser une véritable filière vers le pinacle du sport auto (Formule BMW, GP3, GP2 et F1), le GP3 a rapidement suscité beaucoup d’intérêt, au détriment de l’Eurosérie de Formule 3 .

Les équipes les plus prestigieuses des formules d’accession tenteront l’aventure l’an prochain. Manor et Carlin ont ainsi délaissé l’Eurosérie de Formule 3 pour le GP3 en 2010, alors que ART, également inscrite en GP3, réduira son implication en Eurosérie.

Le GP3 se produira de plus en levée de rideau des GP de Formule 1, et facilitera les contacts entre les jeunes pilotes et les managers de F1.

Enfin, notons que plusieurs personnalités notables du sport auto se sont investis dans ce nouveau championnat: Mark Webber, qui y fera courir sa propre équipe (HW Arden, en compagnie de Christian Horner, son « patron » chez Red Bull) et qui a réalisé les premiers tours de roues officiels au Castellet, mais aussi Gary Anderson, ancien ingénieur de F1 (chez Jordan, notamment) qui officiera au sein de l’équipe irlandaise Status.

L’Eurosérie de Formule 3, qui vient de sacrer le talentueux Jules Bianchi, mais dont les grilles de départ ne cessent de fondre, relèvera-t-elle le défi?



photo:F3 Euroseries