Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

FCA réserve les noms Hornet et Dodge Hornet

Il est fréquent que les constructeurs réservent des noms auprès des autorités officielles. Nous n’en faisons pas toujours état, car dans bien des cas, les opérations sont routinières et ne mènent pas nécessairement à l’arrivée de nouveaux produits. Cependant, en certaines occasions, elles ont tout pour alimenter les discussions.

C’est le cas avec ce qui se passe chez FCA (Fiat Chrysler Automobiles) depuis le début du mois alors qu’on a vu la firme enregistrer un nom bien connu, soit celui de Hornet. L’appellation a été réservée pour le marché américain, mais aussi pour celui du Canada et du Mexique.

Le nom Hornet s’est fait connaître au début des années 50 chez Hudson, mais aussi au sein de la famille de produits AMC au cours des années 70.

La seule fois où Dodge a utilisé ce nom, c’était pour désigner un concept. C’était au Salon de l’automobile de Genève, en 2006. Le véhicule prévu pour le marché européen possédait un moteur de 170 chevaux développé en collaboration avec BMW. La réponse du public avait été excellente, ce qui avait encouragé Chrysler à trouver un moyen de faire passer le concept au stade de production.

Auto123 lance Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Photo : Dodge

Les trois années suivantes ont été une succession de tentatives avec différentes plateformes, d’abord avec le constructeur chinois Chery, puis avec Nissan. Chrysler a finalement lancé la serviette.

En 2009, on a cru qu’avec l’arrivée de Fiat dans l’équation, le projet de la Hornet pourrait renaître avec une des plateformes européennes du constructeur italien. Rien. FCA a alors choisi de ressusciter un autre nom historique, soit Dart. On connaît le reste de l’histoire.

Si Dodge va de l’avant avec un modèle portant le nom Hornet, on se doute bien qu’on aura droit à un VUS. Avec la Grand Caravan et le Journey qui sont en fin de vie, on aura besoin de sang neuf.

Une autre hypothèse qui circule suppose un produit plus grand basé sur la plateforme de la Chrysler Pacifica, question de réduire les coûts de développement et maximiser la capacité de l’usine de Windsor, en Ontario. Autre possibilité, un futur modèle Hornet pourrait être un produit retravaillé du groupe PSA (Peugeot Société Anonyme). Comme vous pouvez le constater, les possibilités sont multiples.

Il est aussi possible que Dodge ne fasse rien avec le nom pour le moment. Pour conserver les droits d’une marque de commerce, il est nécessaire de renouveler ce genre de demandes.

Quant au nom Hornet, Hudson l’avait réservé en 1950 pour la berline qui a été commercialisée de 1951 à 1954. Après la fusion des firmes Hudson et Nash pour former AMC, la nouvelle entité a utilisé l’appellation avec une berline compacte construite de 1969 à 1977. Chrysler a racheté AMC en 1987, laissant le nom Hornet s’éteindre en 1992.

Chrysler a déposé une nouvelle demande pour le nom en 2005, abandonnant l’effort en 2010. Elle a déposé une nouvelle demande en 2011 pour l’abandonner à nouveau en 2015. La même année, elle y est allée d’une nouvelle demande, laissée de côté en 2018. Est-ce que la tentative de 2020 nous permettra d’assister enfin à l’apparition d’un modèle nommé Hornet ?

C’est à voir, mais un indice laisse espérer la chose. Les autres fois, le groupe réservait le nom Hornet. Là, on a aussi réservé l’appellation Dodge Hornet.

À suivre…

AMC Hornet 1971
Photo : Auto123
AMC Hornet 1971