Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Felino cB7 2014 : aperçu

Felino cB7 2014 : aperçu

Par ,

Antoine Bessette, un ancien pilote de Formule F1600 et Formule Atlantique, est le génie responsable de la Felino cB7. Originaire de la belle province, il espère bien défaire le stéréotype qui entoure la voiture conçue et fabriquée au Québec.

L'idée de la cB7 lui est venue alors qu'il était assis dans son salon et qu'il s'imaginait enveloppé dans un siège de course. Comme la plupart des créateurs de bolides exotiques, il a voulu satisfaire les acheteurs potentiels qui ne trouvent pas ce qu'ils cherchent dans les modèles actuellement offerts sur le marché.

Sur papier, la Felino cB7 a tous les ingrédients nécessaires pour devenir une supervoiture de classe mondiale, dont un châssis tubulaire, des panneaux de carrosserie en fibre de carbone et un moteur en position centrale avant.
 

Nouveautés
La première génération a été dévoilée l'an dernier et a suscité beaucoup d'intérêt. Après tout, comment ne pas saliver devant une machine avantageusement proportionnée qui renferme un moteur à la puissance plus que généreuse?

Selon Bessette, la Felino cB7 est non seulement rapide, mais aussi très maniable et facile à contrôler grâce à une répartition du poids égale entre l'avant et l'arrière - un objectif souvent fixé mais rarement atteint.

Bien qu'elle soit axée sur la piste, la Felino cB7 deviendra éventuellement légale sur la route. On parle d'une commercialisation dans plusieurs marchés internationaux, l'Amérique du Nord faisait évidemment partie des plans.

Extérieur et intérieur
La silhouette unique de la Felino cB7 génère autant de commentaires positifs que négatifs. Personnellement, j'aime tout ce que je vois, sauf peut-être le derrière qui me fait penser à un chiot fronçant les sourcils.

En regardant les images, vous remarquerez que la cB7 a l'air d'un croisement entre une Morgan Aero 8 et la Batmobile des films Batman et Le retour de Batman.

La première génération, vêtue de noir, manquait de punch au-delà de ses lignes accrocheuses. Felino a bien fait ses devoirs, corrigeant presque toutes les lacunes physiques et esthétiques pour nous présenter cette seconde génération au Salon de l'auto de Montréal 2014.

La principale différence s'avère la voie élargie qui donne une meilleure posture et davantage de prestance à la Felino cB7. De plus, les arches de roues en fibre de carbone et le becquet avant proéminent - tous de couleur contrastante - lui confèrent une attitude parfaite. La peinture blanc mat joue aussi un rôle important.

Par ailleurs, l'habitacle semble provenir directement d'un prototype de course; il est minimaliste et va droit au but. La position de conduite, qui place les genoux à la hauteur des épaules, s'apparente à celle d'une Formule ou d'un bolide Le Mans. Inconfortable, vous pensez? Eh bien, Felino offre un système de refroidissement de la combinaison du pilote pour les journées chaudes de l'été.



Groupe motopropulseur
Au lieu d'un moteur turbocompressé à 4 cylindres de 2,0 L qui développe 200 chevaux, on retrouve maintenant un V8 LS3 de 6,2 L produisant 525 chevaux (la Felino cB7 pourrait même aller jusqu'à 700 chevaux). Encore une fois, cependant, une boîte manuelle à 6 rapports transfère la puissance aux roues arrière. Une boîte séquentielle est disponible en option.

Antoine Bessette a bien hâte de mettre à l'épreuve sa création dès ce printemps. Étant donné qu'elle pèse seulement 1 135 kilos, parions qu'il s'amusera comme un fou.

La Felino cB7 2014 en bref
Combien coûtera cette supervoiture québécoise et combien d'unités seront produites? Apparemment, la Felino cB7 se vendra pour moins de 100 000 $ - sans compter les options, bien sûr.

La cB7 a énormément de potentiel. Plus son développement progresse, plus je m'attends à un résultat excitant.
 
Gallerie de l'article