Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Festival des essais : Meilleure nouvelle voiture de luxe de moins de 50 000$

Festival des essais : Meilleure nouvelle voiture de luxe de moins de 50 000$

Par ,

NOTRE COUVERTURE DU FESTIVAL DES ESSAIS
Camionnette15 nov. 2006
VUS de plus de 60 000$14 nov. 2006
VUS 35 000$ - 60 000$13 nov. 2006
VUS de moins de 35 000$11 nov. 2006
Décapotable10 nov. 2006
Voiture de sport/performance de plus de 50 000$9 nov. 2006
Voiture de sport/performance de moins de 50 000$8 nov. 2006
Voiture de prestige de plus de 75 000$7 nov. 2006
Voiture familiale de plus de 30 000$5 nov. 2006
Voiture familiale 22 000$ - 30 000$4 nov. 2006
Petite voiture de plus de 18 000$3 nov. 2006
Petite voiture de moins de 18 000$2 nov. 2006
Les prédictions de nos chroniqueurs1 nov. 2006
Le stationnement le plus convoité au pays31 oct. 2006

Niagara Falls, Ontario

1ere place, 137 points: Lexus ES 350 (42 900 $) - Points forts: Strictement d'un point de vue de luxe, la ES 350 à traction avant éclipse la sportive G35X grâce à ses attributs typiquement Lexus, comme le faible niveau de bruit et de vibrations, le confort de
(Photo: John LeBlanc)
roulement et la qualité de fabrication. Son nouveau V6 de 3,5 litres développant 272 chevaux et 254 lb-pi de couple ainsi que sa transmission automatique à six vitesses avec mode manuel forment une combinaison fluide et efficace. Sur la route, on a l'impression de rouler sur de la ouate. L'intérieur est rempli de plastiques doux au toucher et de surfaces en cuir qui font penser à la grande berline LS. Grâce à son raffinement, sa sérénité et sa fiabilité, cette Lexus ne décevra jamais. Points faibles: Il n'y a pas une once de sportivité dans le design de la ES. De plus, une panoplie de dispositifs d'assistance électroniques interviennent dès qu'on veut faire preuve d'un peu de témérité au volant. Verdict: C'est la 5e génération de cette berline de luxe et ce sera la 5e génération de propriétaires satisfaits. Basée sur la nouvelle Toyota Camry, la ES 350 ne réservera aucune mauvaise surprise. Voilà Lexus qui poursuit sa conquête de la perfection.

2e place, 135 points: Infiniti G35X (46 990 $) - Points forts: Avec son habitacle adapté pour répondre aux besoins du conducteur, ses 306 chevaux fringants et dociles, son couple solide de 268 lb-pi, sa direction
(Photo: John LeBlanc)
extrasensorielle et sa suspension athlétique offrant un judicieux équilibre entre douceur de roulement et maniabilité accrue, cette G35 de 2e génération, est de loin la plus agressive et dynamique du lot. Autrement dit, c'est une vraie berline sport et elle s'attaque directement à la BMW Série 3. Points faibles: La qualité d'assemblage intérieur et l'ergonomie de la console centrale sont une coche en dessous de la très évoluée ES 350 de Lexus. Verdict: On peut se procurer une G35 à propulsion et à boite manuelle à six vitesses pour moins de 40 000 $. Or, pour rivaliser plus équitablement, Infiniti a envoyé au Festival des essais sa G35X à traction intégrale, plus luxueuse et dotée d'une transmission automatique à cinq vitesses avec mode manuel. Quoi qu'il en soit, cette voiture était la seule des trois qui se sentait vraiment à l'aise sur le circuit de course aménagé par l'AJAC à l'aéroport de Niagara Falls.

3e place, 113 points: Lincoln MKZ AWD (47 109 $) - Points forts: Au-delà du nouveau V6 de 3,5 litres produisant 263 chevaux et 249 lb-pi de couple, de la transmission semi-automatique améliorée (à six vitesses)
(Photo: John LeBlanc)
et de la traction intégrale maintenant disponible, la principale qualité de la MKZ, c'est sa maniabilité. Beaucoup plus amusante à conduire que la Lexus sur la piste, elle subit un léger roulis de caisse, tandis que sa direction est accompagnée d'un subtil effet de sous-virage. Points faibles: À l'instar de la Mazda6 sur laquelle elle est basée, la MKZ n'est pas à l'abri du bruit causé par le vent et la route. Toutefois, contrairement à la Mazda6, la luxueuse Lincoln présente une direction lourde et lente. D'autre part, l'instrumentation est petite et difficile à lire, sans parler du volant (non télescopique) qui est aussi gros que celui de la Town Car. Les sièges sont un peu mous et, à cause du toit ouvrant envahissant, l'espace pour la tête est restreint. Enfin, malgré l'augmentation de la puissance sous le capot, il s'agit de la voiture la moins rapide des trois entre 0 et 100 km/h. Verdict: Cette Lincoln, qui repose sur un châssis à caractère sport, semble avoir été assemblée à gauche et à droite avec des composantes qui ne forment pas un tout harmonieux. Difficile de la recommander.

* Les prix indiqués sont ceux des modèles testés.