Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

FIA: Jean Todt n'écarte pas un deuxième mandat à la présidence

FIA: Jean Todt n'écarte pas un deuxième mandat à la présidence

Par ,

Adapté de GMM

Jean Todt laisse entendre qu'il briguera un deuxième mandat à la tête de la FIA.

Lorsque l'ancien patron de Ferrari s'était lancé en campagne à la succession de Max Mosley, beaucoup indiquaient qu'il ne voulait rester que quatre ans.

Mais selon le journaliste James Allen, qui a rencontré le Français pour le Financial Times, Jean Todt dément qu'il se soit engagé pour un seul mandat.

James Allen publie les paroles de Jean Todt sur son blog : « Ma vision est de réaliser le plus possible durant mon premier mandat. Je suis en bonne santé et motivé. Nous n'avons encore rien décidé pour nos deux prochaines années ».

Le président de la FIA minimise les attaques récentes de Bernie Ecclestone, notamment concernant le prochain moteur de F1 en 2013.

« Il y a de l'émotion, ce qui est important c'est de ne pas surenchérir. À moins qu'elle soit nécessaire pour obtenir un résultat final, la confrontation est une perte de temps ».

Beaucoup d'initiés disent que le véritable conflit porte sur l'argent. Le Français confirme qu'il chercher à revoir le contrat de la FIA dans les prochains Accords Concorde, le contrat actuel se terminant à la fin de l'année prochaine.

Il explique qu'il n'est pas heureux que son prédécesseur, Max Mosley, ait signé il y a plus de dix ans la cession des droits commerciaux de la F1 à Bernie Ecclestone, pour une durée de 100 ans, pour la somme de 360 millions de dollars, mais reconnaît que le contrat « est celui qui est en vigueur ».

Concernant les prochains Accords Concorde, Jean Todt insiste « les choses ont changé » ces dernières années.

« La technologie a changé. L'évolution a un prix. Je dois m'assurer que le placement de la FIA est correct », affirme Jean Todt.