Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ford commercialise un minibus à hydrogène

Ford commercialise un minibus à hydrogène

Une première au Canada Par ,

Une première au Canada

Ford est le premier fabricant à commercialiser un véhicule à hydrogène au Canada. Il s'agit d'un minibus qu'on pourra intégrer dans certains parcs de véhicules. Le Sénat canadien utilisera sur une base quotidienne trois de ces véhicules à zéro émission pour remplacer des véhicules à carburant standard. Actuellement, le fabricant travaille à la préparation de sept autres navettes du même type qu'on utilisera dans d'autres régions au Canada.

Un investissement de 4,2 millions
Industrie Canada a investi 4,2 millions dans le développement de cette navette comme projet de démonstration utilisant la technologie de la combustion interne de l'hydrogène. Ce projet a nécessité la contribution de cinq firmes dans quatre provinces canadiennes :
  1. Dynetek Industries, de Calgary, en Saskatchewan, a fabriqué les réservoirs de stockage à haute pression;
  2. Ford Windsor Engine Plant, à Windsor, en Ontario, a conçu le moteur de 6,8 litres de 235 chevaux;
  3. Air Liquide, de Montréal, au Québec, fournira l'hydrogène qui servira de carburant;
  4. Les Entreprises Michel Corbeil, de Saint-Lin, dans les Laurentides, au Québec, a fabriqué la carrosserie des minibus;
  5. Pour ce qui est des tests, effectués dans le nord du Manitoba, c'est une firme dont on ne connaît pas le nom qui les a conduits.

Un projet viable
En vertu de ce projet, Ford entend démontrer la viabilité commerciale de l'utilisation de l'hydrogène pour remplacer les combustibles fossiles que nous connaissons. La technologie de l'hydrogène comporte de nombreux avantages : outre sa haute efficacité, son excellent rendement à basse température, ses émissions quasi nulles de gaz à effet de serre, notons qu'on peut également l'utiliser en tandem avec la technologie hybride pour améliorer en plus la consommation de carburant.

Une solution de long terme
Comme bien d'autres fabricants d'automobiles, Ford met beaucoup d'efforts au développement de la filière verte pour contrer les changements climatiques et la dépendance à l'égard des combustibles fossiles. Parmi les technologies à l'étude, citons les véhicules hybrides, comme le Ford Escape, la pile à combustible, les moteurs à combustion interne à hydrogène, l'éthanol, le diesel propre ainsi que les améliorations apportées aux véhicules à essence actuels et aux boîtes de vitesses. Ford possède déjà un parc de Focus à piles à combustible et prévoit offrir la Ford Fusion hybride dès 2008. Si la technologie hybride représente une solution de transition, l'hydrogène semble être une solution de long terme pour les divers fabricants.