Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ford et l'Université Auburn étudient comment les GPS pourraient prévenir des accidents

Ford et l'Université Auburn étudient comment les GPS pourraient prévenir des accidents

Par ,

Communiqué de presse
Source : Ford

DEARBORN, Michigan - Des chercheurs de Ford et de l’Université Auburn ont réalisé une percée en démontrant que les systèmes de positionnement global par satellite (GPS) qui peuvent «parler» aux voitures ont le potentiel de prévenir de graves accidents dans le futur.

Ils ont découvert que le GPS peut sonner une première alarme en détectant une perte de contrôle imminente et en communiquant avec le système de contrôle de la stabilité du véhicule et d’autres dispositifs de sécurité afin d’empêcher un capotage ou tout autre type d’accident grave.

Les trouvailles de Ford et d’Auburn seront présentées la semaine prochaine lors de la conférence internationale sur les systèmes, l’humain et la cybernétique (11-14 octobre) organisée par l’Institut des ingénieurs en électricité et en électronique. L’événement se déroulera à San Antonio, au Texas.

Le projet fait partie d’un investissement de 4 millions $ de Ford dans des programmes de recherche universitaires pour l’année 2009. Au total, 16 projets ont été financés par le constructeur.

Le Laboratoire sur les GPS et les dynamiques automobiles de l’Université Auburn, dirigé par Dr David Bevly, a reçu en 2008 une subvention de 120 000 $ sur trois ans. L’équipe de recherche enquête sur l’utilisation combinée du GPS et d’appareils de mesure fixes dans le but de fournir des informations précises sur l’action et les mouvements d’un véhicule. Les données pourraient servir à améliorer la performance du système antidérapage électronique et à rehausser du même coup la sécurité des occupants.

Le projet a permis de faire quelques percées, dont le développement d’algorithmes qui tiennent compte des données provenant de capteurs dans le véhicule et de celles provenant du récepteur GPS. Cette coordination de l’information s’est traduite en modèles de prédiction pouvant calculer le degré de roulis du véhicule, son dérapage latéral et ses vitesses dans différentes situations de conduite.




photo:Matthieu Lambert