Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai du Ford Expedition Timberline 2022 : un VUS qui s’inscrit à la mode aventure

Ford Expedition Timberline 2022, trois quarts arrière
Photo : V.Aubé
Ford Expedition Timberline 2022, trois quarts arrière

Au volant
Jadis, les gros VUS étaient réputés pour leur inconfort de camionnette, mais de nos jours, les énormes progrès en matière de suspension et d’insonorisation ont permis aux ingénieurs de transformer ces gros véhicules en de véritables salons roulants. D’ailleurs, le simple fait que cette version soit équipée de jantes de 18 pouces enveloppées par des pneus tout terrain garantit une meilleure absorption des trous dans la chaussée, contrairement aux sabots de 22 pouces disponibles sur d’autres livrées.

Qui plus est, l’Expedition a toujours été réputé pour son confort général, le véhicule qui n’a rien d’un véhicule sportif avec sa suspension « guimauve ». Finalement, l’insonorisation du véhicule transforme le gros Ford en un cocon idéal pour la marmaille lors des voyages en famille, soit exactement la mission première de l’utilitaire pleine grandeur.

Outre les accélérations impressionnantes pour un véhicule aussi lourd, le Ford Expedition n’est pas au top de la liste des véhicules les plus excitants au sein de l’alignement de la marque. Comme je l’ai mentionné plus tôt, le gros utilitaire mise surtout sur le confort de ses occupants et, dans ce cas bien précis, sur des capacités hors route accrues. Mais pour l’agrément de conduite, l’Expedition Timberline ne rehausse pas tellement le niveau d’adrénaline ressenti au volant.

Ford Expedition Timberline 2022, roues
Photo : V.Aubé
Ford Expedition Timberline 2022, roues

Sans surprise, le plus lourd des utilitaires Ford vient avec une soif importante, la moyenne de consommation estimée par l’ÉnerGuide canadien qui est de 13,5 L/100 km, contre 13,9 L/100 km lorsque le véhicule est dépourvu du système arrêt-démarrage. Pour ma part, j’ai plutôt obtenu une moyenne de 14,9 L/100 km, un résultat que j’attribue à une utilisation plus urbaine qu’à l’habitude. Il faut en effet être assez doux avec la pédale de droite pour que le V6 EcoBoost ne consomme pas trop.

Le mot de la fin
Le coût de l’essence depuis quelques mois fait mal à l’attrait de ces gros véhicules utilitaires, mais pour le reste, l’Expedition Timberline 2022 ne fait que suivre la tendance du moment avec cette livrée conçue pour l’aventure. En revanche, l’Expedition n’est clairement pas le meilleur véhicule Ford pour s’aventurer loin du bitume – le constructeur compte désormais sur le Bronco –, mais pour ceux et celles qui recherchent beaucoup d’espace et une capacité de remorquage de pickup, cette livrée de l’Expedition est peut-être la solution.

Ford Expedition Timberline 2022, hayon
Photo : V.Aubé
Ford Expedition Timberline 2022, hayon

On aime

Confort général
Qualité d’assemblage
Capacités hors route intéressantes

On aime moins

Consommation de carburant importante
Un véhicule plus difficile à stationner
Pas la meilleure tenue de route

La concurrence principale

Chevrolet Tahoe / Suburban
GMC Yukon / Yukon XL
Jeep Wagoneer / Grand Wagoneer
Nissan Armada
Toyota Sequoia

Ford Expedition Timberline 2022, arrière
Photo : V.Aubé
Ford Expedition Timberline 2022, arrière
Photos :V.Aubé
Photos du Ford Expedition Timberline 2022