Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ford Shelby Cobra : histoire

Ford Shelby Cobra : histoire

Par ,

Grâce à une forme profilée, un robuste V8 et un brin de chance, la Cobra Daytona a jadis détrôné Ferrari en tant que reine incontestée des courses d'endurance.

Vous connaissez sans doute la légende qu'est Carroll Shelby. Ce Texan aux cheveux frisés a été un prolifique coureur automobile durant les années 1950 et 1960. Il s'est notamment illustré au volant d'exotiques bolides européens.


Après sa retraite due à des problèmes de santé, Shelby était déterminé à construire ses propres voitures pour se mesurer à la grande reine italienne, Ferrari, et prouver une fois pour toutes qu'un double arbre à cames et une carrosserie ultra sophistiquée ne sont pas nécessaires pour gagner des courses. Son seul problème, c'était un manque d'argent pour transformer son rêve en réalité.

Mais Shelby était un entrepreneur chevronné capable d'établir des contacts très facilement avec des gens très influents. Après avoir essayé en vain de convaincre Chevrolet, Shelby s'est tourné vers Ford, une compagnie désireuse de consolider son programme de course. Ford a adhéré à l'idée de financer une voiture sport qui pourrait réussir autant en piste que sur la route.

En 1962, ses efforts ont donné naissance à la Cobra, un nom qui, au dire de Shelby, lui est venu en rêve. Le bolide en question était petit et léger, employant un châssis et une carrosserie de conception anglaise (AC cars) ainsi qu'un moteur V8 à petit bloc fabriqué par Ford. La fusion de ces composantes britanniques et américaines s'est concrétisée dans l'atelier de Shelby, en Californie du Sud.

Les 75 premières Cobra (sur un total de 1000) renfermaient un V8 de 260 po3 développant 164 chevaux. Toutefois, en très peu de temps, Ford a décidé de remplacer ce moteur par un V8 de 289 po3 au rendement de 306 chevaux. Quelle difference!