Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

GM retire un Blazer promotionnel au stade de baseball des Tigers de Détroit

Un événement inusité qui en dit long sur le climat de travail chez GM s’est produit au stade des Tigers de Détroit, une équipe du baseball majeur.

Depuis une dizaine d’années, deux modèles de la compagnie sont placés au champ centre, aux côtés d’une œuvre qui prend le nom de Chevrolet Fountain. Ils y passent généralement l’année et servent à promouvoir deux véhicules de la firme.

Cette année, en prévision de la saison qui s’est amorcée la semaine dernière, GM a décidé de jucher de chaque côté de la structure un Chevrolet Silverado ainsi que le nouveau Chevrolet Blazer.

Or, le choix d’un des deux véhicules n’a pas fait l’unanimité. La raison ? Le Blazer est assemblé à l’usine de Ramos Arizpe, au Mexique, et non aux États-Unis.

La réaction de certains employés de GM n’a pas tardé à se faire entendre et devant le tollé provoqué par sa décision, la direction a choisi de retirer le Blazer en faveur d’un Chevrolet Traverse.

Du côté de GM, la stratégie était facile à comprendre. La compagnie souhaitait donner un coup de pouce au véhicule alors que celui-ci fait ses débuts sur le marché. La visibilité obtenue au stade Comerica est plutôt fantastique alors qu’à chacune des 81 parties locales des Tigers, les véhicules qui reposent au champ centre sont vus plusieurs fois.

Chevrolet Blazer 2019
Photo : B.Charette
Chevrolet Blazer 2019

GM s’était défendu la semaine dernière en expliquant que les travailleurs américains contribuaient « plus que tout autre » à la fabrication du Blazer. « La simple existence du produit permet l’injection de 500 milliards dans l’économie américaine et soutient des milliers d’emplois », a expliqué Jim Cain, un porte-parole de GM.

Par exemple, différents moteurs utilisés pour animer le Blazer sont fabriqués aux États-Unis. C’est le cas du moteur de 2,5 litres qui voit le jour à l’usine de Tonowanda, à Buffalo, tandis que le bloc de 3,6 litres est fabriqué à l’usine GM de Romulus, au Michigan. De plus, les ingénieurs et designers qui ont travaillé sur le véhicule l’ont fait de Détroit et plus de la moitié des pièces qui composent le VUS proviennent des États-Unis ou du Canada ; la proportion est de 20 % seulement pour le Mexique

Cependant, la présence du Blazer choquait quantité d’employés qui assistent souvent aux joutes des Tigers, leur rappelant sans cesse les fermetures d’usines en Amérique du Nord alors qu’un produit qu’ils observent pendant les matchs est fabriqué ailleurs.

« Nous voulons que les gens puissent profiter des matchs de baseball sans distraction. Nous allons donc retirer le Chevrolet Blazer pour le remplacer par un Chevrolet Traverse » a mentionné Jim Cain via un communiqué.

Du côté syndical, on se garde de commenter, car on demeure en pourparlers avec l’entreprise concernant le renouvellement du contrat de travail qui expire le 13 septembre prochain.