Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Grand-Am: David Donohue gagne un 24H de Daytona historique

Grand-Am: David Donohue gagne un 24H de Daytona historique

Par ,

David Donohue a dépassé le pilote Colombien Juan Pablo Montoya avec seulement 39 minutes à faire à la plus récente édition des 24heures de Daytona qui s'est terminée à 15h30 dimanche après-midi.

La victoire de cette épreuve mythique avait pour Donohue une signification bien spéciale puisque son père Mark avait lui-même remporté l'épreuve il y à de cela exactement 40 ans cette année.

Au cours de la course, Donohue a partagé le volant avec Darren Law, Buddy Rice er Antonia Garcia. Il s'agissait par ailleurs de la première victoire de l'équipe Brumos depuis 2003.

Montoya, qui n'a jamais réussi a passé Donohue malgré son oppressante présence durant les 39 dernières minutes de la course, n'aura finalement pas réussi son défi de donner à son équipe, TELMEX/Target Chip Ganassi Racing with Felix Sabates, sa quatrième victoire consécutive à l'épreuve.

Joao Barbosa, JC France, Hurley Haywood et Terry Borcheller ont terminé troisième de cette course à bord de la Porsche Riley nº 59.

Max Angelelli, Wayne Taylor, Pedro Lamy and Brian Frisselle, qui menaient le peloton à la mi-course, ont pour leur part dû se contenter du quatrième rang à bord de la Ford Dallara nº 10.

L'événement aura à tout le moins été historique pour la marge de victoire la plus serrée de l'histoire, le plus de participants terminant dans le tour du meneur ainsi que pour le plus grand nombre de neutralisations. Le top quatre a parcouru 735 tours au volant de voitures Daytona Prototype.

La course de la catégorie GT aura finalement été dominée par TGR Porsche qui occupe les deux premières places du podium avec Andy Lally et Justin Marks rejoints par Jorg Bergmeister, Patrick Long et RJ Valentine à bord de la voiture gagnante, la Porsche GT3 nº 67.

Spencer Pumpelly, Tim George Jr., Richard Leitz et Emmanuel Collard ont pris la seconde place avec la voiture nº 66, un tour derrière leurs coéquipiers.

Une autre Porsche a pris la troisième place. B.J. Zacharias, Phillip Martien , Sascha Maassen et Patrick Pilet ont complété le podium avec la voiture nº 33.

Le Québécois Sylvain Tremblay, qui avait pris la pôle, a dû oublier tout espoir de victoire dès la première heure alors qu'une rupture de son réservoir d'essence l'ait envoyé hors-piste. Il n'est jamais parvenu à  rattraper son retard, mais termine tout de même 17e.