Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

GT: Sébastien Loeb Racing fâchée contre McLaren

GT: Sébastien Loeb Racing fâchée contre McLaren

Par ,

L’écurie de course de Sébastien Loeb, qui fait courir des McLaren MP4-12C en séries d’endurance GT, est très fâchée contre le constructeur britannique.

Troisième à l’issue de la finale du Championnat de France FFSA GT dimanche dernier sur le Circuit Paul-Ricard, la McLaren MP4-12C n°19 du Sébastien Loeb Racing a été déclassée à l’issue des vérifications techniques suite à un problème de pression de turbo directement imputable à McLaren.

Victime de ces problèmes plusieurs fois au cours de l’année, avec des déclassements à plusieurs reprises tant en FIA GT Series qu’en Championnat de France, le team alsacien est très déçu à l’issue de ce meeting varois.

GT McLaren MP4-12C Sébastien Loeb Racing
McLaren MP4-12C du Sébastien Loeb Racing. (Photo: WRI2)

Voici la déclaration du team suite au déclassement de sa McLaren :

« À Nogaro, Zandvoort, Magny-Cours et aujourd’hui au Paul-Ricard, une de nos McLaren a été déclassée lors des vérifications techniques, soit après les qualifications, soit après la course » rappelle Dominique Heintz, team manager du Sébastien Loeb Racing.

« Nous avons été patients mais cette situation n’est plus tolérable. Aujourd’hui, je suis clairement très déçu, pour ne pas dire furieux. L’ensemble de l’équipe partage mon sentiment. Je suis en colère parce que les gars du team se démènent tous les jours pour obtenir de bons résultats, parce que Sébastien et Christophe Lapierre font une superbe course, qu’ils prennent des risques… et tout ça pour rien !

« Ces déclassements ne sont pas imputables à notre équipe technique ou à une quelconque intervention du team. McLaren est fautive, les ingénieurs McLaren l’ont constaté. Cela nous a coûté des résultats plus ou moins importants selon les cas, dont un podium ce dimanche. N’ayant pas la main sur ces problèmes, nous subissons la situation, et nous sommes agacés de la subir.

« La McLaren MP4-12C est une voiture qui nous satisfait en termes de performance pure, mais ce genre de désagréments ne doit plus se reproduire et c’est pourquoi nous allons entrer en contact avec la direction de McLaren dès demain. Nous les avions déjà alertés à ce sujet et aujourd’hui il est temps qu’ils passent à l’action. Des solutions doivent être trouvées. »