Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Honda : un succès en piste qui passe par la durabilité

Honda : un succès en piste qui passe par la durabilité

La durabilité de Honda est un bon argument pour les coureurs automobiles de tous les niveaux Par ,

La durabilité de Honda est un bon argument pour les coureurs automobiles de tous les niveaux

La plupart des moteurs Honda émettent un son bien caractéristique lorsqu'ils atteignent un régime élevé. C'est le résultat des soupapes, du système d'admission, des tubulures d'échappement et d'autres facteurs. On l'entend par exemple au volant d'une Accord V6, d'une Civic Si ou encore d'une Formule F, qui dispose d'un moteur de Honda Fit à l'arrière.

Ma Honda Fit 2008 renferme le même moteur — à l'avant, bien sûr. Elle ne profite toutefois pas d'un système de lubrification spécial ni d'un accélérateur mécanique, tous deux requis dans la monocoque de course.

Comment un moteur peut-il servir à des applications aussi différentes? En un mot : durabilité.

Photo: John Walker

« La durabilité est cruciale en sport motorisé. Elle limite les reconstructions, donne de la confiance à l'équipe de course et permet au pilote de se concentrer davantage sur la conduite », affirme Marc Sours, ingénieur en chef chez Honda Performance Development (HPD).

Ce dernier commande un groupe de travail qui, par le fruit de l'innovation et d'essais, adapte les technologies de la course à la route et vice versa. Faire en sorte qu'un moteur de Honda Fit puisse alimenter un bolide de course et performer à haut régime de façon soutenue n'est qu'un exemple de leur mandat.

À quel point la course est-elle importante pour Honda et son équipe? « Le fondateur de Honda a construit sa première piste avant même que la compagnie assemble une voiture à 4 roues, dit-il. La course était perçue comme un moyen de développer l'entreprise. C'est un de nos fondements et une partie de ce qui rend Honda unique. »

Qu'il s'agisse d'une voiture de série appelée à passer entre les mains de plusieurs conducteurs ou encore d'un prototype conçu expressément pour la course, le but des ingénieurs de Honda est toujours de livrer une performance fiable. Tester les moteurs, les pièces et les autres technologies en sport motorisé constitue une façon d'y arriver.

Honda : un succès en piste qui passe par la durabilité
Photo: John Walker

Pour vous donner une idée, une version du système d'injection directe qu'on retrouve aujourd'hui dans plusieurs Honda Accord avait servi en Indy Car il y a 2 ans. Un autre exemple est le prototype de V6 biturbo issu de la collaboration entre Honda et HPD.

« Les règlements ont changé en 2010. Pour courir en classe LMP2, nous devions utiliser un bloc-moteur d'origine, autrement dit emprunté à nos véhicules de production », explique Sours.

Le V6 de 3,5 L de Honda a donc été retenu — non seulement le bloc, mais aussi d'autres composantes. Un double turbocompresseur a été ajouté et les voitures de course de Honda ont par la suite connu beaucoup de succès.

« Nous avons été le premier manufacturier à remporter des championnats après l'implantation du nouveau règlement, rappelle Sours. Nous avons couru sur près de 5 000 kilomètres et les moteurs ont tenu le coup, même avec plusieurs pièces d'origine. En 2011, nous avons gagné les 5 épreuves en classe LMP2 de la série ALMS auxquelles nous avons participé. Un autre avantage a été un meilleur contrôle des coûts. »

Signe évident de la durabilité de ses moteurs de course, Honda a été l'unique fournisseur pour la série Indy Car pendant 5 ans. Par surcroît, aucun moteur n'est tombé en panne durant toute cette période.

Honda : un succès en piste qui passe par la durabilité
Photo: John Walker

Bref, comme c'est le cas sur la route, les moteurs de Honda représentent un choix judicieux en piste où ils fonctionnent sans problème et aident à limiter les coûts. Que les futurs coureurs et adeptes de journées de roulage en piste se le tiennent pour dit!

L'excellent pilote canadien James Hinchcliffe, alors qu'il était une jeune étoile montante, se préoccupait lui aussi de la durabilité et des coûts. Aujourd'hui, il a quelques conseils pour les amateurs qui s'achètent une Honda pour faire de la course durant leur temps libre.

« N'y allez pas trop fort, car vous conduisez une voiture de route et non un vrai bolide de course, prévient-il. Le truc le plus important, c'est de ralentir et de faire les choses en douceur. Attaquez les virages plus lentement pour bien vous positionner et en ressortir rapidement. La sortie de virage est plus importante que l'entrée. »

Hinchcliffe suggère également aux débutants de se concentrer davantage sur leurs techniques de pilotage que sur des modifications à apporter à leur voiture.

« Oubliez les modifications à la suspension, aux freins ou au moteur tant que vous n'êtes pas capable de pousser votre voiture jusqu'à la limite sur un circuit, dit-il. Autrement, vous gaspillez votre argent et vos efforts. »
Gallerie de l'article