Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Genève 2016 : la Hyundai IONIQ arrive, la Prius n’a qu’à bien se tenir!

Genève 2016 : la Hyundai IONIQ arrive, la Prius n’a qu’à bien se tenir!

Par ,

Hyundai a dévoilé en première mondiale au Salon de Genève sa toute nouvelle IONIQ, premier véhicule au monde à avoir adopté une architecture pouvant accueillir 3 types de groupes motopropulseurs, à savoir hybride, hybride enfichable et électrique. Comme le constructeur l’avait annoncé plus tôt, la IONIQ entièrement électrique affichera, selon les normes européennes, une autonomie de 250 kilomètres, tandis que la version hybride enfichable sera en mesure, toujours selon ces normes, de rouler jusqu’à 50 kilomètres en mode 100 % électrique.

Mais outre le côté « vert » de ces motorisations, la Hyundai IONIQ cachait encore quelques secrets, qui en font une voiture encore plus écoloique! Ainsi, l’emploi de matériaux recyclés ou plus écolo est de mise, avec par exemple des panneaux de portières conçus de plastique naturel, de poudre de bois et de pierres volcaniques. De plus, l’utilisation de produits dérivés de pétrole est réduite au minimum et davantage de produits naturels entrent dans la composition de la IONIQ, comme la matière première extraite de la canne à sucre qui se retrouve sur la ligne de toit et les tapis, et qui contribuent également à améliorer la qualité de l’air. L’extérieur de la Hyundai IONIQ affiche aussi son côté vert, avec une peinture comportant de l’huile de soya.

Spacieuse, la Hyundai IONIQ offre un dégagement plus que suffisant pour la tête, les épaules et les jambes, grâce à la batterie qui se trouve sous le véhicule, minimisant ainsi la perte d’espace. Et une fois les sièges arrière rabattus à plat, on dispose de 443 litres d’espace de chargement.

On ne sait pas encore quand la Hyundai IONIQ sera commercialisée, mais chose certaine, la Toyota Prius aura une rivale de taille!

La Hyundai IONIQ au Salon de Genève 2016
La Hyundai IONIQ au Salon de Genève 2016