Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Il n'y a pas que la Formule 1 dans la vie....

Il n'y a pas que la Formule 1 dans la vie....

Par ,

Heureusement ! Oui, il y a un monde à l’extérieur de la Formule 1. Comme je peux le constater par les statistiques du site et la popularité de notre page Facebook, une partie importante de notre auditoire s’intéresse à la F1. Et uniquement à la F1.

Et c’est justement cela qui me déçoit un peu. C’est bien, la F1, mais c’est un cercle très fermé.

Même pour nous, journalistes, cela demeure un monde hermétique. Difficile de voir les pilotes, interdiction d’entrer dans les garages et zone d’hospitalité à accès restreint. Ne croyez surtout pas que lors d’un week-end de Grand Prix, tous les journalistes s’amusent autour d’une table avec Kimi Räikkönen ou Fernando Alonso…

Il existe d’autres séries ou championnats beaucoup plus ouverts, où les spectateurs peuvent accéder plus facilement. Je songe, par exemple, aux World Series by Renault en Europe. L’accès est gratuit, le paddock est ouvert et l’ambiance décontractée. Et on peut approcher les stars de la F1 de demain, tels Stoffel Vandoorne, Carlos Sainz Jr et Kevin Magnussen.

Par contre, question proximité des pilotes, rien ne peut battre le rallye. Les amateurs peuvent facilement se rendre sur le lieu des spéciales et admirer les voitures en action. Ils peuvent par la suite aller au parc d’assistance et observer les mécaniciens au travail et discuter avec les pilotes et copilotes.

Les bolides de rallye étant avant tout des voitures légales pour un usage sur les routes publiques, les modifications qui y sont apportées sont somme toute limitées. Ce ne sont pas des monstres dotés d’ailerons démesurés ou de carrosseries aux formes bizarres.

Les voitures de rallye sont des routières conduites à l’extrême limite par des pilotes hyper talentueux. Ceux-ci sont capables d’une telle anticipation qu’ils peuvent aborder les virages à des vitesses ahurissantes, mais toujours en contrôle et en se laissant une petite échappatoire en cas de pépin.

Avec le retour du mois de septembre, les rallyes reprennent un peu partout sur la planète. Je vous encourage à vérifier les calendriers des championnats nationaux et d’aller faire un tour sur ces petites routes où se déroulent les spéciales.

Vous y découvrirez, comme moi, des pilotes et équipiers forts sympathiques ainsi que des spectateurs amicaux, intéressés, curieux et très connaisseurs. Évidemment, vous n’y rencontrerez pas les Alonso ou Vettel, mais d’autres pilotes aussi amoureux de leur sport. Et peut-être un autre, véritable miraculé, du nom de Robert Kubica.

Il n’y a pas que la Formule 1 dans la vie...
Photo: René Fagnan