Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ils n'en font plus comme avant

Ils n'en font plus comme avant

Par ,

Chaque dimanche matin, mon épouse et moi regardons une excellente émission de télé. Pendant 90 minutes, nous voyons un peu de tout, incluant des événements récents, des reportages, de la musique et plusieurs autres histoires intéressantes. Il n'y a pas si longtemps, nous sommes tombés sur un segment qui traitait des grille-pains. Saviez-vous que des gens dépensent plus de 5 000 $ pour des grille-pains vieux de 90 ans? Débile.

Ceci m'a amené à réfléchir. Au cours des 10 dernières années, j'en ai achetés quatre. Pas ceux à 19,99 $, mais plutôt les modèles haut de gamme qu'on nous vend à 69,99 $. Peu importe le prix, aucun n'a duré plus de trois ans. Pourquoi? Il ne s'agissait pourtant pas de grille-pains bon marché. Puis, j'ai trouvé la réponse : nous vivons dans une société de consommation éphémère.

Les grille-pains, les téléviseurs, les téléphones (sept cellulaires en moins de cinq ans!), les ordinateurs et une foule d'autres produits ne sont pas conçus pour durer éternellement. Même notre garde-robe y passe : je ne me rappelle pas la dernière fois où j'ai conservé une paire de jeans à 100 $ plus de deux ans... moi qui porte des pantalons courts d'avril à octobre!

Là où je veux en venir, c'est que les automobiles ne durent pas éternellement non plus. Bon, d'accord, tout le monde le savait déjà, mais il fut un temps où les voitures pouvaient rouler 12-15 ans sans une reconstruction majeure ou complète (pas le genre que Foose pratique).

Pensez-y : pourquoi les fabricants automobiles produiraient des véhicules capables de durer une décennie ou plus? En général, les gens louent pour quatre ans et se foutent de l'entretien ou de l'antirouille. Ceux d'entre nous qui achètent neuf (ou usagé) et prévoient le garder longtemps doivent rapidement faire face à des visites chez des garages peu inspirants, à des réparations de plus en plus coûteuses, à des remplacements de pneus, à l'apparition de rouille et à plusieurs autres tracas. En regardant les factures s'accumuler, nous commençons à nous demander s'il ne serait pas temps de changer de véhicule.

Voilà pourquoi je dis qu'ils n'en font plus comme avant. De nos jours, la valeur des biens et services dépend de ce que nous pensons avoir pour notre argent. Qu'importe si le manufacturier a choisi le meilleur caoutchouc, l'acier le plus résistant et les composantes électroniques les plus fiables? Quand ils ne tiendront plus le coup, la garantie aura expiré et la compagnie ne voudra plus rien savoir. La durabilité, aujourd'hui, est une affaire de court terme.

Des idées ou suggestions? Pourquoi ne pas acheter une très vieille voiture, genre fin des années 1980. Aucun style, une conduite affreuse, un manque flagrant de sécurité et de confort... oui, je sais. Cependant, armez-vous d'un tournevis à tête plate pour ajuster l'accélérateur, d'un marteau pour battre le démarreur, de fusibles et de connecteurs de remplacement, d'un peu de silicone pour les joints du toit ouvrant, de câbles de survoltage et vous pourrez partir en paix. Les pièces coûtaient souvent une poignée de dollars et les manuels de réparation comprenaient même des recettes de cuisson sur le moteur étant donné que les travaux prenaient en moyenne 16 minutes.

Seul un fou pourrait croire que les produits achetés de nos jours ne s'useront et ne briseront jamais. Parmi tout ce que nous pouvons jeter, les automobiles coûtent le plus cher, mais nous les adorons et nous ne pouvons nous en passer. Euh... n'est-ce pas?

Honda Accord 1988 vue 3/4 arrière
Honda Accord 1988 (Photo: Honda)