Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

IndyCar: Randy Bernard sous pression

IndyCar: Randy Bernard sous pression

Par ,

Selon ses propres dires, le grand patron de l’IndyCar Randy Bernard serait l’objet de pressions de la part de certains propriétaires qui voudraient bien lui montrer la porte.

« Il est vrai que certains proprios d’écuries tentent de me faire virer. Plusieurs autres sont venus me le confirmer. C’est incroyable ! », a écrit Bernard mardi soir sur son compte Twitter.

Même si Bernard n’a pas voulu identifier le nom du fauteur de trouble, nous savons que celui-ci provient du clan Chevrolet. Le patron de l’IndyCar a toutefois précisé que Roger Penske n’y était pas mêlé.

Des décisions récentes rendues par les bonzes de la série, notamment l’épisode du « Turbogate » où Honda a reçu l’autorisation de modifier le design de son turbocompresseur a laissé un goût amer dans la bouche des écuries Chevrolet.

De plus, beaucoup d'amendes salées furent distribuées au cours des dernières semaines à certaines équipes. Et puis aussi le coût de la nouvelle voiture, la DW12, aurait largement dépassé la barre des 350 000 $ originalement prévus, de quoi contribuer à la grogne dans les paddocks.

Ce conflit interne n’est pas sans nous rappeler ceux qui ont largement contribué à miner la crédibilité de séries par le passé, telles que l’USAC, le CART et le Champ Car.