Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

IRL: Honda et la fusion IRL-Champ Car

IRL: Honda et la fusion IRL-Champ Car

Par ,

Auto123.com a interviewé le président de Honda Performance Development (HPD), Erick Berkman, au sujet de l'unification des séries IRL et Champ Car conclue en début de saison.

Berkman, qui a remplacé Robert Clarke à la tête de HPD, a passé 25 ans au sein de Honda et a été l'un des hauts responsables de projets de Honda R&D aux États-Unis. Il a été, entre autres, le chef du développement des modèles Acura CL et TL.

Puisque Honda est le fournisseur des moteurs en IRL, l'unification du Champ Car et de l'IRL vous a-t-elle causé des maux de tête?
Nous avions d'abord cru que cela allait avoir un impact plus important sur nos opérations. Nous entendions toutes sortes de rumeurs, que le nombre de voitures allait grimper de 18 à plus de 30. Nous n'avions aucune idée du nombre d'équipes de Champ Car qui allait passer à l'IRL. Nous craignions de manquer de moteurs à seulement quelques semaines du début de la saison. Heureusement, le nombre de voitures n'a passé que de 18 à 26.

Combien de moteurs avez-vous assemblés?
Notre parc contient actuellement 84 moteurs HI8R Indy V8. Cela est suffisant. Selon ce qui se passera durant le mois de mai à Indianapolis, nous allons peut-être assembler 4 moteurs supplémentaires, s'il c'est nécessaire seulement.

L'épreuve des 500 Milles d'Indianapolis est-elle si difficile à gérer?
C'est pour nous le moment le plus difficile de la saison. L'épreuve dure un mois et les voitures parcourent beaucoup de kilomètres. Nous devons comptabiliser le programme de formation des recrues, les tentatives de qualification, et aussi les accidents au cours desquels des moteurs peuvent être détruits. Cette année, nous avons 13 recrues, ce qui représente beaucoup de voitures en piste.

Quatre-vingt-quatre, c'est finalement peu de moteurs pour toute une saison. Les V8 sont-ils fiables?
Au cours de la saison 2007, les 35 pilotes inscrits au championnat IRL ont parcouru 268 000 kilomètres durant les 17 manches avec un seul bris de moteur en course. Cette fiabilité est une conséquence du bon équilibre que nous avons atteint entre la puissance et la solidité. De plus, l'utilisation d'éthanol, un carburant qui possède un meilleur indice d'octane que l'essence, nous aide à augmenter la fiabilité des moteurs, car les pièces internes sont moins endommagées.

À quelle fréquence sont effectuées les révisions?
Nous autorisons un kilométrage de 2250 km (1400 milles) entre les révisions. Nous établissons aussi plusieurs scénarios afin de parer à toutes les situations. Il se peut que nous retirions de la circulation un moteur qui n'a pas atteint 1400 milles afin de l'envoyer tout de suite à la révision et qu'il revienne rapidement dans le parc de moteurs neufs.