Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

IRL: Le promoteur du GP du Canada prendrait le contrôle du Edmonton Indy ?

IRL: Le promoteur du GP du Canada prendrait le contrôle du Edmonton Indy ?

Par ,

La société de François Dumontier, Octane Management inc., qui est le promoteur du Grand Prix du Canada, pourrait reprendre l’organisation de la course Indy d’Edmonton.

Les projets étaient dans les cartons depuis quelques semaines, mais la proposition finale a été envoyée à la ville d’Edmonton lundi le 5 juillet.

Dans une interview accordée à Dan Barnes du Edmonton Journal, Normand Prieur, directeur des communications chez Octane, a déclaré : « Oui, nous sommes intéressés. Nous sommes spécialisés dans l’organisation d’événements de sport automobile, dont le Grand Prix du Canada et la course NASCAR Nationwide. Nous venons d’envoyer notre proposition, mais rien n’a encore été décidé ».

Le contrat qui lie l’Indy Racing League à la compagnie Northlands qui organise actuellement l’événement se termine avec la course de cette année.

Le conseil de ville d’Edmonton se tourne désormais vers un promoteur privé afin d’éliminer le déficit de cette course des payeurs de taxes de la ville. La somme atteindrait 9,2 $ million après deux ans, montant auquel on doit ajouter un autre déficit pour cette année.

Normand Prieur a indiqué à Auto123.com que trois groupes ont démontré de l’intérêt à organiser l’événement. « Nous, Octane Management, Green Savoree Promotions d’Indianapolis et Mike Lanigan, l’ancien propriétaire d’écurie IndyCar et organisateur de la prochaine course de Baltimore, sont sur les rangs ».

Les politiciens d’Edmonton doivent décider du sort de l’événement. Il est évident que confier l’organisation et la promotion de l’événement à une entreprise privée représente la meilleure solution. Kim Krushell a laissé savoir que la ville ne chercherait pas à poursuivre sa collaboration avec IRL si les payeurs de taxes devaient encore être sollicités.

Dans son article, Barnes souligne aussi que la course devra, tôt ou tard, être présentée sur un autre circuit que celui tracé sur l’aéroport City Centre d’Edmonton.

En effet, la course ne pourra être présentée encore longtemps sur l’aéroport municipal, car une piste d’atterrissage sera bientôt fermée et tout le complexe de l’aéroport sera soumis à d’intenses développements et changements au cours des 20 prochaines années.