Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Journée Technologie Audi : «l'Électromobilité»

Journée Technologie Audi : «l'Électromobilité»

Audi à l'ère de l'électrique Par ,

Ceux qui croient qu'Audi est un peu en retard sur la scène des véhicules électriques n'ont qu'à bien se tenir, car la compagnie s'apprête à y faire toute une entrée. Avec ce que j'ai vu et essayé au cours de cette mémorable journée, je serais même prêt à parier que les dirigeants d'Audi avaient prévu le coup depuis le tout début. C'est comme s'ils avaient sagement patienté sur les lignes de côté en calculant le moment propice pour sauter dans la mêlée. Et ce moment se pointe à l'horizon.

Photo: Audi

Ils appellent leur programme «Électromobilité». À mon avis, ce néologisme fera bientôt partie de la liste des termes acceptés par le correcteur de mon ordi. En gros, ce terme englobe tout véhicule utilisant quelque forme d’électricité que ce soit pour se mouvoir.

Quatre grands axes de mobilité durables sont déjà établis : TFSI, TDI, biocarburants et «e-tron». Audi cible également quatre rayons d'action, pour ainsi dire : 200 kilomètres ou moins, distances intermédiaires, technologies électriques qui prolongent l'autonomie et longues distances de 500 kilomètres et plus.

La compagnie vient essentiellement de se doter d'une plateforme sur laquelle se positionner afin de répondre le mieux possible à la première grande vague d'électrification du parc automobile, ce qui devrait arriver en 2020 selon ses stratèges.

Au cours de la Journée Technologie Audi, nous en avons appris beaucoup sur les nouvelles technologies du constructeur, bien sûr, mais aussi sur les contraintes, la performance, la fiabilité, l'efficacité, les batteries et le refroidissement – un véritable bombardement d'informations pour nous aider à mieux comprendre toute la complexité du fonctionnement et de la conduite des véhicules électriques et hybrides.

Tout d'abord, les batteries. Pour le moment, celles au lithium-ion offrent la meilleure densité énergétique (volume vs puissance) mais, ironiquement, nous avons appris que le chocolat renferme plus d'énergie que le lithium-ion. Je peux facilement imaginer ce que vous êtes en train de vous dire...

La clé, c'est la durabilité. Pour s'assurer que les coûteuses batteries vont durer 8, 10 ou même 15 ans, elles doivent être constamment surveillées (par des capteurs et actionneurs) et surtout refroidies. Je savais que les batteries possèdent des températures de fonctionnement optimales, mais j'ignorais totalement qu'elles exigent leur propre système de refroidissement (qui consomme lui-même énormément d'énergie). Il faut savoir que le refroidissement s'effectue entre les cellules, par en dessous et par-dessus afin d'assurer un vieillissement uniforme. Les représentants nous l'ont si bien dit : la performance d'une batterie ne dépasse pas sa plus faible cellule. Et saviez-vous que la recharge des batteries génère de la chaleur? Encore du refroidissement!

Photo: Audi