Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Karting: La meilleure porte d'entrée au sport automobile

Karting: La meilleure porte d'entrée au sport automobile

Par ,

J’ai disputé ma première course de karting en octobre 1984. Ça fait déjà 25 ans… En un quart de siècle, les machines ont dramatiquement évolué. L’acier est devenu du molybdène de chrome (oh, là la !), le plastique a troqué la tôle, l’aluminium a remplacé le métal, puis sont apparus les carrosseries, les radiateurs d’eau, les essieux creux de 50mm de diamètre montés sur trois roulements, le mini tableau de bord Alfano, les freins à disques perforés et ventilés et autres.

En 1984, les karts étaient chaussés de pneus extra durs qui duraient presque toute une saison. Les karts glissaient beaucoup en virages et devaient être conduits avec finesse.


Aujourd’hui, les gommes sont beaucoup plus performantes et offrent une adhérence stupéfiante. On affronte une manche finale avec un train de pneus flambants neufs, sinon, point de salut. Le pilotage a énormément changé. Il ne faut plus faire déraper le kart, ce que j’ai bien du mal à corriger.

De plus, les machines sont devenues très pointues à régler. Ce n’est pas parce qu’un kart a l’air primitif qu’il est démuni de possibilités de réglages. En fait, tout, ou à peu près, peut être ajusté : position du siège et du volant, pression des pneus, dureté et position des barres antiroulis, largeur des voies, angle de chasse et alignement, garde au sol, hauteur du ballast, ajustements du carburateur, nombre de dents de la couronne, serrage des écrous, etc.

C’est devenu tellement complexe que la présence d’un professionnel à vos côtés est devenue presque indispensable. Surtout qu’un bon kart réagit facilement aux ajustements. Il ne faut donc pas se tromper.

La championne de la Coupe de Montréal en classe Honda Lights, Amélie Lafontaine, en compagnie de son préparateur, Kelly Michaud, de KDM Racing.

On peut acheter son propre kart, mais il est possible de louer des karts de compétition des principaux importateurs québécois. Il suffit de contacter les circuits de karting extérieur pour qu’ils vous proposent leurs services clé en main. Il suffit d’arriver à la piste avec son équipement de protection et sa licence de compétition, et l’équipe s’occupe de tout, ce qui permet de rouler avec l’esprit tranquille.