Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La Bugatti du lac Majeur à Rétromobile 2010!

La Bugatti du lac Majeur à Rétromobile 2010!

Par ,

On aurait pu la surnommer la Bugatti du lac Majeur. Cette Brescia type 22 1925 n’a pas roulé depuis 73 ans. En fait, jusqu’en 2009, elle a reposé par 53 mètres de profondeur au fond du lac Majeur, en Suisse. Remontée à la surface par des plongeurs, il y a quelques mois, malgré son état de dégradation avancé, les spécialistes de voitures de collection de Bonhams s’attendent à ce que des collectionneurs déboursent entre 100 000 $ et 135 000 $ pour se l’accaparer!

Bugatti Brescia type 22 1925

Cette Brescia très spéciale sera une des vedettes de la vente aux enchères organisée par la société britannique Bonhams dans le cadre de la 35e édition du salon parisien de la voiture classique, Rétromobile. Ce salon a lieu à la Porte de Versailles, du 22 au 31 janvier 2010, et la vente aux enchères, elle, le samedi 23 janvier.

Une histoire à dormir debout!
Naturellement, aucune de ces voitures n’a une histoire aussi impressionnante que cette petite Bugatti Brescia, rendue submersible malgré elle.

Son histoire débute le 22 avril 1925, alors que ce joli torpédo est livré à un Français de la région de Nancy. Elle servira, présume-t-on, dans la région parisienne jusqu’aux alentours de 1930.

Auburn V12 cabriolet (€220,000 - 260,000)

À partir de là, son histoire s’embrouille. On sait qu’elle se retrouve en Suisse, à Ascona, un ancien village de pêcheurs situé sur la rive Nord-Ouest du lac Majeur. Les historiens présument qu’elle aurait été rachetée par un célèbre architecte suisse de descendance polonaise nommé Marco Schmuklerski. Elle lui aurait servi dans ce qui est devenu depuis, un lieu touristique populaire, jusqu’à ce qu’il quitte la région en 1936.

Cette Bugatti vieillissante, qui avait été remisée dans un garage, devint gênante lorsqu’un avis de la douane fut livré aux propriétaires de son lieu d’entreposage. Ils étaient sommés de régler des droits d’importation. Or, plutôt que de régler la facture, ils décidèrent de faire disparaître le torpédo dans le lac temporairement : ils l’avaient submergé et arrimé à l’aide de chaînes pour la récupérer éventuellement. Cependant, c’était sans prévoir l’effet de la corrosion. Les chaînes eurent tôt fait de se rompre et la voiture coula jusqu’au fond du lac!

Alfa Romeo 8C 2300 Monza 1932