Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La consommation d'essence est de plus en plus citée comme raison pour rejeter un véhicule

La consommation d'essence est de plus en plus citée comme raison pour rejeter un véhicule

Par ,

Bien qu'un prix de détail élevé demeure la principale raison citée pour rejeter un véhicule (36 %), un nombre grandissant d'acheteurs de véhicules neufs basent leur décision d'achat en fonction de la consommation d'essence.

En effet, une récente étude de J.D. Power and Associates rapporte que près de 17 % des acheteurs considèrent ce critère en premier - par rapport à 13 % en 2002. La première et la deuxième raison évoquées pour mettre une croix sur un véhicule s'avèrent respectivement «un prix total trop élevé» et «un paiement mensuel trop élevé».

(photo: Rob Rothwell, Auto123.com)
«Malgré que le prix de l'essence ait commencé à diminuer, les acheteurs de véhicules neufs continueront sans doute d'être préoccupés par la situation volatile du pétrole, affirme Jeff Zupancic, directeur de la recherche au détail chez J.D. Power and Associates. Étant donné que le prix de l'essence n'a pas fait des bonds astronomiques du jour au lendemain, la demande des consommateurs pour des véhicules plus économiques a elle aussi été graduelle. C'est particulièrement évident dans certains segments du marché.

Alors que Zupancic blâment les gros modèles assoiffés d'essence, comme les VUS et les camions, il ajoute qu'à long terme, les véhicules qui proposent plusieurs choix de moteurs - des quatre cylindres à haut rendement, des V6 économiques, des moteurs turbodiesels ou compatibles au carburant E85, etc. - auront un net avantage par rapport à la compétition.

Les constructeurs ont également réagi en lançant des véhicules multisegments, caractérisés par une conduite semblable à celle d'une voiture et par une consommation d'essence plus faible.