Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La définition de «sport»

Par ,

Je l’avoue : j’ai la fièvre olympique! Depuis que je suis toute petite, j’ai toujours aimé regarder les Jeux Olympiques d’été et d’hiver (même sur une vieille télé aux oreilles de lapin!). Cette année, je suis particulièrement excitée parce que les Jeux se déroulent dans ma ville natale de Vancouver.

J’appuie et j’admire énormément tous les individus qui se sont découvert un talent et qui l’exploitent avec passion. Pour moi, tous les athlètes olympiques ont du talent et de la passion!

Or, malgré toute mon excitation, je me suis mise à réfléchir à la définition du mot «sport», une définition assez libérale qu’on semble pouvoir adapter à sa guise. De nouveaux sports sont constamment envisagés puis ajoutés au menu des Jeux Olympiques. Bon, certains, par exemple la descente en ski cross, m’apparaissent comme des ajouts tout à fait logiques et justifiés. En revanche, il y a des sports que j’ai un peu plus de misère à avaler.

J’ai beau être extrêmement fière du médaillé d’or Jon Montgomery, mais le skeleton me laisse perplexe. Je ne comprends pas vraiment comment ni pourquoi ce «sport» en est venu à faire partie des Olympiques. Soyez assurés d’une chose : j’ai beaucoup de respect pour ceux qui le pratiquent. D’ailleurs, j’ai trouvé fort intéressante la capsule télé dans laquelle Jon apprend à l’ancien champion de F1 et fan du «Auto123 Show», Jacques Villeneuve, les rudiments du skeleton!

Voilà ma question maintenant : si le skeleton, la luge, le biathlon, la danse et autres sports du genre sont inscrits aux Jeux, pourquoi les sports motorisés demeurent-ils exclus? J’aimerais terriblement voir des courses de rallye aux Olympiques! Même chose pour les compétitions de «freestyle» en motocross! Ces athlètes démontrent tout autant de talent, de passion et de détermination. Ce qu’ils pratiquent cadre assurément dans la définition du mot «sport», si vous voulez mon avis!

Dois-je lancer une pétition?