Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La fin justifie les moyens !

Par ,

Financement à 0 % coûteux

En raison des effets qu'ont entraînés sur l'économie les attaques du 11 septembre à New York, les constructeurs d'automobiles américains, pourrait-on dire, ont sauvé les meubles au cours des trois derniers mois de l'année. Au chapitre du financement, grâce à une forte offensive en vertu de laquelle ils offraient un taux d'intérêt de 0 %, les divers fabricants ont réussi à transformer ce qui s'annonçait être le pire trimestre depuis des lustres en un sprint final de la seconde meilleure année à vie de l'industrie de l'automobile. Et ce n'était pas fini ! En effet, au mois de janvier, General Motors a offert des remboursements en argent comptant aux acheteurs de véhicules neufs, ce qui a également permis d'augmenter le volume des ventes.

Mais, dans les deux cas, de nombreux experts se questionnent sur la pertinence de tels gestes qui réduisent considérablement la marge de profit dégagée au moment d'une vente. À Wall Street, où le mécontentement s'exprime habituellement par une baisse de la valeur des actions des sociétés, nombreux sont ceux qui comparent ces rabais à une mauvaise gestion qui pourraient bien priver à moyen terme les entreprises concernées d'un meilleur profit.

Selon plusieurs, les ventes réalisées grâce aux offres de financement sans intérêt sont, en grande partie, des ventes qui auraient pu être effectuées au cours de l'année à un taux régulier, sans rabais. Ainsi, pour reprendre l'expression qui a été avancée à quelques reprises, les fabricants américains " cannibaliseraient " leurs ventes pour 2002.