Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La Ford Explorer jugée médiocre dans les tests de renversement de la NHTSA

La Ford Explorer jugée médiocre dans les tests de renversement de la NHTSA

La Mazda RX-8 considérée le véhicule le plus stable mise à l'essai Par ,

La Ford Explorer jugée médiocre dans les tests de renversement de la NHTSA

La Mazda RX-8 considérée le véhicule le plus stable mise à l'essai

Seulement une semaine après que Ford ait annoncé qu'il équiperait de série un dispositif anti-renversement sur l'Explorer 2005, le VUS vient d'être placé près du sommet des pires délinquants du test de renversement du gouvernement américain.

Le pire véhicule de tous les 2004 testés par la U.S. National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), comprenant les voitures, fourgonnettes, camions et VUS, était la Explorer Sport Trac à deux roues motrices. Les Explorer Sport Trac à quatre roues motrices, Explorer à quatre portes 2RM, et Mountaineer à quatre portes 2RM ont également été jugées médiocre. À quel point sont-ils mauvais? Ils ne pourraient être pires, ayant pris les 6 places au bas du classement du segment des VUS à haut niveau de gravité. La Mercury Mountaineer est un clone de la Explorer, vendue seulement aux États-Unis.

La NHTSA a déjà été critiquée par le passé pour leurs cotes de renversement plutôt vagues, un commentaire qu'elle essaie de faire oublier maintenant qu'elle a assigné un pourcentage de risque de renversement à leur système d'évaluation. Ce pourcentage est dérivé d'un calcul mathématique avec les dimensions, le poids, et la dynamique d'un véhicule, ce dernier étant basée sur des tests de conduite en piste.

Bien sûr, les voitures s'en tirent mieux que la plupart des véhicules sport utilitaires. La RX-8 de Mazda est considérée comme étant la voiture la plus sécuritaire testée, avec seulement 8 pour cent des chances de devenir instable et renverser. En contraste, le pire véhicule, étant la Explorer Sport Trac 2RM, a 35 pour cent des chances de se retrouver à renverser.

Cette nouvelle n'est pas prise à la légère par Ford, bien entendu, et la compagnie Américaine réalise que des doutes demeurent toujours dans l'esprit des consommateurs depuis l'histoire des renversements causés par les pneus Firestone en 2000, ayant tué 271 personnes et blessé beaucoup d'autres, suivi de centaines de poursuites judiciaires et une opinion médiatique négative. Pour apaiser les consommateurs, le constructeur domestique a cité avoir des données accumulées à l'interne qui démontre que les modèles Explorer/Mountaineer ciblés par les foudres de la NHTSA performent aussi bien, sinon mieux, que les concurrents.