Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La France sauvera-t-elle son GP ?

La France sauvera-t-elle son GP ?

Par ,

Par GMM

Bernard Laporte, l'ancien sélectionneur de l'équipe de France de rugby et actuel secrétaire d'État français aux services des sports, a déclaré dans le quotidien sportif français L'Équipe que le Grand Prix de France « appartenait au peuple français, comme le Tour de France et Roland Garros. »

Le rendez-vous de Magny-Cours est inscrit au calendrier 2008 du Championnat du monde de Formule 1, mais au-delà, tout peut arriver. À cause de son éloignement et de son manque d'infrastructures, le circuit de la Nièvre est l'une des destinations les moins appréciées du monde de la Formule 1.

Plus tôt cette année, Ecclestone mentionnait que l'idée d'organiser le Grand Prix à Paris était séduisante. Mais l'organisation d'un tel événement était peut-être trop complexe, en plus des importantes sommes d'argent qui auraient dû être trouvées pour sa tenue.

« Nous ne savons pas encore quelle est la meilleure option », déclarait Laporte.

« Il y a juste le minimum pour permettre l'organisation du Grand Prix de France 2008. Ecclestone est libre de faire ce qu'il veut. S'il dit demain que nous n'avons plus notre place, des larmes couleront. »