Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La révolution DeltaWing

La révolution DeltaWing

Par ,

Lors de son dévoilement public, nombre de gens ont cru à une farce ou à une hallucination. Eh bien non, la Nissan DeltaWing risque bien de nous montrer de quoi sera fait le sport automobile dans quelques années.

En fait, la DeltaWing est beaucoup plus qu'un simple projet; elle est déjà en action. Elle dispute d'ailleurs la plus importante course d'endurance sur la planète: les 24 Heures du Mans.

Il faut avouer que le look de la bagnole a de quoi étonner. Elle ne ressemble à rien qui existe sur terre actuellement.

Mais oublions sa silhouette pour parler du projet. Le concepteur qui fut en charge explique que le sport automobile doit reprendre ses droits et développer de nouvelles technologies. L'équipe d'ingénierie est donc partie d'une feuille de papier blanche. Et ils y ont mis des tonnes d'idées.

La révolution DeltaWing
Photo: WR12

Le concept de la DeltaWing a été de créer une voiture de course innovatrice, propulsée par un moteur relativement peu puissant, mais aérodynamiquement super efficace.

Avec son petit moteur Nissan de seulement 300 chevaux, la DeltaWing peut atteindre la vitesse de 300 km/h en ligne droite. Sa carrosserie ne génère presque aucune traînée, ces turbulences qui freinent la voiture en ligne droite. L'absence d'aileron diminue aussi dramatiquement la traînée. Son appui au sol est produit par son énorme plancher en forme de delta.

Ses deux minuscules roues avant, presque collées, rendent le train avant vif et précis. Tout l'arrière de la voiture a été minutieusement conçu afin d'équilibrer la voiture et d'éliminer le sous-virage et le survirage.

Michelin a développé des pneus uniques pour la DeltaWing. Ces pneus peuvent d'ailleurs encaisser 10 relais en piste au Mans, soit une distance de 1 500 km. Un pneu normal de course au Mans a du mal à dépasser une durée de vie de 500 km!

Pour les écologistes, c'est une bonne nouvelle. Comme celle concernant sa faible consommation d'essence, à peu près la moitié de celle d'un bolide de LMP1. La DeltaWing n'a qu'un petit réservoir de 40 litres, mais elle peut effectuer des relais de la même longueur que les terribles Audi et Toyota LMP1!

Je faisais partie de ceux qui dénigraient ce projet au début.

Mais je suis forcé de constater que non seulement la DeltaWing ne décolle pas comme un avion en ligne droite, mais qu'elle est drôlement efficace et réalise les chronos estimés par ses concepteurs. Bravo à toute la petite équipe et regardez bien cette voiture aux drôles de formes... C'est peut-être l'avenir du sport automobile qui se joue devant nous.