Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La saison de drift est lancée

La saison de drift est lancée

Par ,

Malgré le temps froid et pluvieux de Montmagny, la première ronde du championnat de drift DMCC s’est déroulée devant plusieurs spectateurs courageux et passionnés.

L’événement s’est étalé sur deux jours. Le samedi, les pratiques ont permis aux pilotes des catégories Pro et Pro Am de se familiariser avec leur voiture, nouvelle pour certains en ce début de saison, en plus du tracé plutôt technique concocté par les juges. Les qualifications ont suivi en fin d’après-midi.

Nouvelle formule de qualifications
Celles-ci ont été modifiées cette année. En s’inspirant du championnat de nos voisins du Sud (Formula Drift), les organisateurs ont décidé d’attribuer les huit meilleures positions dès la première séance de qualification, qui consiste en un tour de chaque pilote en solo.

Cette mesure a été prise afin d’inciter les pilotes à exécuter le meilleur tour possible, sans attendre. La formule précédente, qui prenait seulement en considération le meilleur des deux tours, encourageait les compétiteurs à conduire de façon conservatrice au premier essai afin de s’assurer de marquer des points. (Un tête-à-queue, deux roues à l’extérieur de la piste, un cône fauché ou une perte de dérapage entraînant automatiquement la note de zéro).

Dorénavant, la deuxième tentative donne la possibilité à ceux qui n’ont pas obtenu un pointage assez élevé lors du premier tour de se reprendre. Cependant, même si la marque obtenue par l’un des pilotes au deuxième essai s’avère supérieure à l’une des huit récoltées en première séance, personne ne peut déloger les scores préalablement établis.

Thiffault et Langlois se qualifient premiers
En Pro Am, Martin Langlois a récolté le plus de points. Michel Pelchat et Gonzalo Diaz ont pris les deuxième et troisième positions. Belles performances pour Alexandre Blanchette (4e) et Jonathan Guitard (5e) qui en sont à leur première participation au DMCC. Seulement neuf pilotes ont été en mesure de marquer un score et ainsi pouvoir prendre part à la compétition, qui s’est conséquemment transformée en TOP 9.

Jonathan Thiffault, avec 90,5 %, s’est qualifié premier en Pro. Francis Tassé, Patrick Cyr, Jeff Laflamme et Tanner Munson l’ont suivi.

Malheureusement, Mike Pollard, pilote originaire du Minnesota, n’a pas été en mesure de se qualifier à cause d’une défectuosité de sa transmission. Pour sa part, Dominic Desrosiers a été victime d’un bris moteur après avoir décroché la 13e position en qualifications.

Situation inusitée pour Marc Landreville, le champion en titre. Sa mécanique ayant flanché pendant les pratiques matinales, son ami Jonathan Guitard a accepté de lui prêter son bolide pour qu’il puisse prendre part aux qualifications. Il a obtenu le neuvième pointage. Conformément au règlement, la qualification et la compétition doivent être exécutées avec la même voiture. De ce fait, il a dû utiliser cette Toyota Soarer le lendemain.

Compétition Pro Am
Après que la pluie ait fait son œuvre quelques minutes avant la compétition, Martin Langlois, au volant de sa Nissan 240SX mauve, a ouvert le bal.

La piste mi-trempée, mi-asséchée a donné du fil à retordre aux pilotes. Gonzalo Diaz a d’ailleurs été victime de ces conditions changeantes et n’a pu accéder au Top 4. Ce dernier avait participé au championnat en 2010 et fait un retour dans la série cette année.

Le premier « One More Time » de la saison a été demandé entre Alexandre Blanchette et Youri Lévesque, qui s’affrontaient pour la troisième position. C’est la recrue Blanchette qui mettra finalement la main sur le chèque de 750 $ décerné au troisième.

Les finalistes ont dû compléter six tours de piste - c’est-à-dire qu’ils ont effectué deux « One More Time » - avant que les juges puissent déterminer un vainqueur. La victoire Pro Am a été accordée à Michel Pelchat. Martin Langlois a dû se contenter de la deuxième marche du podium.

Photo: Photo: Joel C. Couture - Eric Taillefer

Compétition Pro
Les Pro ont eu droit, quant à eux, à une piste plutôt asséchée, au grand plaisir des fidèles partisans submergés de fumée de pneus.

Le TOP 16 a été disputé très chaudement et a nécessité des « One More Time « pour quatre des huit tandems.

Au TOP 8, Jonathan Thiffault est violemment sorti de piste. Heureusement, il y a eu plus de peur que de mal.

Toujours au TOP 8, Maxim Lemoine, au volant de son camion Chevrolet, a affronté son idole de jeunesse, l’Ontarien Pat Cyr. C’est finalement Cyr qui s’est glissé au TOP 4, lors duquel il a battu Éric Paradis, qui a très bien mérité sa troisième place.

En finale, Marc Landreville et Pat Cyr nous ont donné un bon spectacle. Pat Cyr, grand vainqueur de l’événement, est reparti à la maison avec 10 000 $ en poche.

Pour plus d’action, visionnez la galerie photo de l’événement.

La prochaine ronde (Pro seulement) aura lieu à St-Eustache, le 29 juin prochain.

Photo: Joel C. Couture - Eric Taillefer

Résultats Pro Am

1- Michel Pelchat
2- Martin Langlois
3- Alexandre Blanchette
4- Youri Lévesque

Résultats Pro
1- Pat Cyr
2- Marc Landreville
3- Éric Paradis
4- Bob Patinka

Gallerie de l'article