Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La Trabant renaît plus « verte » que jamais!

La Trabant renaît plus « verte » que jamais!

Par ,

Le symbole roulant (et fumant) de l’ex-RDA pourrait bientôt renaître. Deux entreprises allemandes se proposent de lancer une nouvelle génération de Trabant (Trabi pour les intimes) d’ici 2012.

Ironie du sort, alors que la Trabant originale était un symbole ambulant de pollution, par le nuage de fumée noire produit par son petit moteur 2-temps et sa carrosserie faite en matière synthétique difficile à recycler, la nouvelle, elle, serait plus « verte » que jamais grâce à un moteur électrique!

Le prototype de la Trabant nT côtoie la désormais classique Trabant 601 d’antan.

Née en miniature!

En 2007, pour souligner le 50e anniversaire d’existence de la Trabi, la société allemande Herpa, spécialisée dans la fabrication de jouets miniatures, avait choisi de réaliser une miniature en la réinventant tout simplement!

Baptisée « Initiative newTrabi », cette miniature fut dévoilée au Salon de l’auto de Francfort cette année-là. Les réactions à son égard furent si positives, qu’il fut décidé de lui donner vie.

Ainsi naquit la Trabant nT
Deux ans plus tard, le prototype roulant de la Trabant nT (pour « new Trabi ») a été dévoilé au même Salon de l’auto de Francfort. Pour réaliser ce projet, Herpa s’est associée à la société IndiKar, une filiale du groupe américain Farmington spécialisée dans le développement de voitures blindées.

La sous-compacte à hayon qui a été montrée est animée par un moteur électrique asynchrone de 45 kW. Il entraîne les roues avant et permet d’atteindre une vitesse maximale de 130 km/h. Alimenté par une batterie lithium-ion, son autonomie pourrait s’élever à 160 kilomètres dans les meilleures conditions. Une autonomie qui va bien au-delà des besoins de l’automobiliste allemand moyen, qui ne parcourt guère plus de 50 kilomètres par jour avec sa voiture.

Au terme d’une journée “normale” d’utilisation, cette Trabant nT peut être branchée sur une prise de courant normale à la maison pour recharger la batterie pour un coût qui représente environ 1 € (1,50 $ au moment d’écrire ces lignes).

Un porte-parole d’IndiKar a précisé qu’une version à moteur à essence pourrait également voir le jour. Mais elle serait lancée après la version électrique.

Selon Klaus Schindler, directeur de Herpa, la Trabant nT n’aurait pas de « gadget superflu » et coûterait environ 30 000 $.