Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

L'âge et le kilométrage: deux ennemis des pneus

L'âge et le kilométrage: deux ennemis des pneus

Par ,

Pas mal tout le monde connaît les risques de rouler avec des pneus qui ont beaucoup de kilométrage et dont la bande de roulement est usée de façon importante. Or, il appert maintenant que le caoutchouc qui compose les pneus peut devenir dangereux avec le temps, et ce, peu importe la distance qu'ils ont parcourue.

Ainsi, question de tenir en alerte les consommateurs à l'égard de la «date d'expiration» des pneus, une firme de recherche sur la sécurité basée au Massachusetts demande au gouvernement américain qu'on indique sur chaque pneu la date de sa fabrication.

Le président de SRS Inc., Sean Kane, a expliqué à la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA - l'agence de sécurité dans les transports) qu'une de ses études démontre que le caoutchouc des pneus peut commencer à se détériorer après six ans même s'ils n'ont pas du tout été utilisés. Kane a dit avoir compilé une cinquantaine d'accident - et 37 décès - résultant d'une défectuosité des pneus alors que ceux-ci n'avaient que très peu roulé.

Kane a ajouté que, dans un grand nombre de ces accidents, les pneus dont la bande de roulement était encore peu usée ont soudainement flanché.

Il a également expliqué que sa firme a mené des tests avec les pneus de ces accidents, qui se classent selon quatre types différents et qui proviennent de manufacturiers aussi renommés que Continental, Dunlop, Firestone, General, Goodyear, Goodrich, Kelly, Michelin, Pirelli et Uniroyal.

Le président a même avancé, devant la NHTSA, que les gens de l'industrie du pneu sont au courant des dangers reliés à la détérioration du caoutchouc mais qu'ils n'en parlent presque pas.

«C'est une menace invisible», a-t-il affirmé. «L'industrie en sait beaucoup sur le sujet, mais elle cache ses recommandations du public depuis des années. Ai-je besoin de rappeler qu'à peu près tous les autres produits, de la nourriture à la peinture, ont une date d'expiration inscrite quelque part?

Des fabricants de pneus britanniques ont récemment conseillé aux consommateurs de remplacer les pneus âgés de plus de 10 ans, peu importe leur usure, au dire de Kane.

Pour leur part, les consommateurs nord-américains doivent déchiffrer le numéro de série sur le côté du pneu pour savoir quand il a été fabriqué. Malheureusement, il n'y a encore aucune réglementation pour déterminer l'âge que peut avoir un pneu avant de poser un risque.

Les groupes britanniques ont dit que les composantes des pneus s'assèchent avec le temps et peuvent se dissocier les unes des autres. Ironiquement, ils affirment que leurs produits chimiques anti-vieillissants ne sont utiles que lorsque les pneus sont utilisés.

Ainsi, il semble que la santé d'un grand nombre de pneus soit compromise. Pensons aux pneus de secours, ceux qui sont rangés dans des entrepôts ou encore ceux des remorques ou des véhicules récréatifs qui n'ont pas beaucoup de kilométrage.

Le président de l'Association des manufacturiers de caoutchouc, Donald Shea, a reconnu que l'industrie du pneu effectuait présentement des recherches sur le vieillissement mais qu'aucune donnée ne suggérait qu'un pneu devient potentiellement dangereux à partir d'un certain âge.

Certaines compagnies automobiles oeuvrant en Amérique du Nord avertissent leurs clients de cette problématique. Vous avez donc tout à gagner à consulter votre manuel d'utilisateur si vous possédez les mêmes pneus depuis plus de cinq ans, peu importe leur kilométrage.