Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Le Centre BMW Classic ouvre son atelier aux clients

Le Centre BMW Classic ouvre son atelier aux clients

Par ,

Tel que rapporté par BMW

Munich
. Désormais l’atelier spécialisé de BMW Classic ne répare et restaure pas seulement ses propres automobiles classiques, mais aussi ceux des clients. Le Centre BMW Classic comble ainsi la dernière lacune dans l’offre de services complète s’adressant aux propriétaires d’«oldtimers» et de «youngtimers» de la marque à l’emblème blanc et bleu. Comme les clients de voitures neuves, ils peuvent remettre leur véhicule entre les mains de spécialistes ayant accès au savoir-faire le plus riche au monde – celui du constructeur.

Photo: BMW

Compétence absolue : service complet fourni d’une seule main.
«Le grand avantage pour les clients remettant leur véhicule au constructeur d’origine réside dans le fait que celui-ci fournit le service complet d’une seule main. Nous avons les connaissances théoriques des véhicules, le savoir-faire technique, les pièces d’origine BMW ainsi que l’infrastructure requise pour tout mettre en oeuvre de manière systématique», dit Ralf Vierlein, directeur Ventes et Après-ventes de BMW Group Classic. Un concept qui a su convaincre d’em-blée : l’équipe du Centre BMW Classic s’est vue confier plusieurs véhicules historiques avant même le lancement officiel de la nouvelle offre. Actuellement, on se sent ramené aux années 1960 et à la fin des années 1970 dans l’atelier du Centre : aux côtés de deux BMW M1 – une routière sport et un bolide Procar – on y aperçoit une BMW 3.0 CSi et une BMW R 69 S.

Restauration complète : la M1 venue de la jungle.
C’est tout le contraire pour la M1 de série. Elle doit être ressuscitée à l’identique de l’original. La supersportive légendaire des années 1970 appartient à un client de la Malaisie qui a envoyé la voiture à Munich par conteneur maritime. Mission : une restauration complète. Pendant de nombreuses années, la voiture avait été garée quasiment dans la jungle et exposée à des conditions climatiques extrêmes. À son arrivée, cette voiture classique était une épave automobile. Le plancher était parsemé de nids de termites. Aucune pièce en caoutchouc n’était intacte. Dans un premier temps, la voiture a été soumise à un nettoyage complet et débarrassée de tous ses ‘occupants’. Maintenant, elle va être entièrement démontée, puis remontée pièce par pièce. Les spécialistes estiment à environ dix-huit mois la durée de la renaissance.

Photo: BMW