Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai de la BMW 330i 2019 : une nouvelle Série 3 surprenante

Nous vivons une époque où les constructeurs automobiles trouvent parfaitement leur place dans les salons technologiques. Les véhicules d’aujourd’hui n’ont rien de comparable à ceux que l’on conduisait au début des années 2000 et l’intelligence des systèmes ne cesse de nous surprendre. BMW sait comment s’y prendre pour nous subjuguer dans ce domaine et notamment avec sa toute nouvelle 330i 2019.

Discrète, mais moderne à en plus finir
La nouvelle berline BMW de Série 3 est ce que l’on peut qualifier d’athlétique avec ses nouvelles proportions plus étirées. Les dimensions de la 2019 comparées à la 2018 ont été modifiées légèrement. La 2019 à 7,3 cm de plus en longueur, 1,5 cm de plus en largeur et 1,2 cm de plus en hauteur. C’est bête à dire, mais nous ressentons la différence à l’intérieur. Même à quatre dans la voiture, nous nous ne sommes pas sentis à l’étroit … contrairement à l’ancienne version.

Photo : Auto123.com

À l’intérieur du véhicule, on y retrouve une garniture cuir et un espace plutôt correct tant pour le conducteur que pour les passagers à l’arrière. BMW est en plein dans la tendance avec son tableau de bord texturé qui ne laisse aucune empreinte comme on le déteste tant avec les garnitures de plastique noir brillant.

On y retrouve un écran de 12,3 pouces, une climatisation à trois zones, un démarrage sans clé ou encore un système sonore qui comprend 10 haut-parleurs.

La programmation de la climatisation vous permet de régler la température exacte et définir la puissance du siège chauffant à l’avance. Les sièges se chaufferont automatiquement à l’heure où vous le planifierez sans avoir à appuyer de nouveau sur un bouton. Vous paramétrez également la température minimale à laquelle les sièges chauffants doivent être activés. En passant, la télécommande est programmable afin de permettre le démarrage à distance.

Concernant l’écran d’infodivertissement, il est un des plus réactifs que j’ai pu tester. Le tactile fonctionne aussi rapidement qu’un smartphone de nouvelle génération. Vraiment impressionnant ! Possibilité quand même d’utiliser la molette placée dans la console centrale pour ceux qui n’aiment pas le tactile. Le système s’utilise quand même très facilement et les boutons autour de la molette sont facilement trouvables sans avoir à quitter les yeux de la route. Cependant, il vous faudra vous armer de patience pour apprivoiser le nouveau système iDrive 7.

Photo : Auto123.com

Côté sécurité, on retrouve l’ensemble de bases comme le maintien des voies, l’avertisseur de collision avant, l’assistance stationnement, ou encore nous avertir si un des trois passagers arrière n’est pas attaché. Il y a même une option qui nous rappelle de ne pas oublier notre enfant (si détecté) ou même notre téléphone à l’intérieur du véhicule s’il se trouve sur la base de recharge.

Mais comme d’habitude chez BMW, la liste des options payantes peut-être très longue ! Au moins, elles ont le mérite d’être disponibles.

L’assistance de conduite dans tous ses états
Deux autres technologies qui aident le conducteur dans ses déplacements sont disponibles en option : Extended Traffic Assistant et Active Driving Assistant Professional. L’assistant de conduite fonctionnera une fois que le régulateur de vitesse et le maintien de voie seront activés. À ce moment-là, on peut voir sur l’écran un volant qui apparaît. Si le volant est vert, c’est que tout va bien, le système va maitriser la conduite. En revanche, s’il devient jaune c’est que le système n’arrive pas à détecter la route et que les commandes doivent être reprises par le conducteur.

Pour l’avoir expérimenté, si vous décidez de ne pas reprendre les commandes, après que l’alerte se soit colorée en rouge vif, alors le véhicule désactivera tout le système. Je ne sais pas si c’est forcément la bonne façon de faire, mais cette pratique de désactivation totale se retrouve chez plusieurs autres constructeurs.

Photo : Auto123.com

On retrouve aussi les fonctionnalités de conduite classique d’aide à la conduite  comme Park Assist Plus. Elle permet au conducteur de se garer en parallèle en appuyant simplement sur un bouton. Semblable à l’aide au stationnement, on retrouve l’assistance de sauvegarde qui se souviendra du chemin que votre véhicule a emprunté durant les derniers 16O mètres. Ainsi si vous avez emprunté une route sinueuse à l’aller, le système pourra vous en sortir sans que vous ayez besoin de regarder dans les rétroviseurs.

Ce système est unique en son genre dans le segment de la série 3. Je l’ai testé durant ma semaine pour faire effectuer un stationnement en parallèle. En toute honnêteté, cette option est destinée aux personnes qui ont du mal à se stationner. Pour ma part, prendre 20 secondes à configurer le système pour me stationner à la bonne place en étant « spectateur » ne m’intéresse pas du tout. Cela devient utile pour les personnes qui n’aiment pas ou ont du mal à effectuer ces manœuvres.

Côté mécanique
Au Canada, la 330i est propulsée par un quatre cylindres de 2,0 litres d’une puissance de 255 chevaux et de 295 lp-pi de couple. Par rapport au moteur précédent, c’est un gain de 7 chevaux et de 37 lb-pi de couple. Dans l’usage quotidien, autant je trouvais que l’ancien 3,0 était ennuyeux, manquait littéralement de puissance autant ce nouveau moteur m’a paru beaucoup plus puissant et amusant à conduire.

Photo : Auto123.com

Je suis un amoureux du 4,0l de BMW qui est fougueux, regorge de couple, possédant un son qui vous donne le sourire à chaque accélération en plus d’être économique. Mais ce 3,0l m’a redonné un peu de sensation que j’ai avec le 4,0l. Le 37 lb de couple gagné entre l’ancien moteur et le nouveau suffit à faire en sorte qu’à chaque fois que vous appuyez sur l’accélérateur, la voiture réponde rapidement et obteniez l’accélération voulue.

Côté consommation, j’ai fait une moyenne à 8,2l en conduite mixte avec un record sur autoroute à 7,3l. Honnêtement, rien à redire de ce côté-là. On a de la puissance, de l’agrément de conduite et en plus la voiture reste sobre ! Bravo !

Cette 330i 2019 est équipée d’une boite automatique à 8 rapports et propose quatre modes de conduite : Sport, confort, Eco pro et adaptative. Ce dernier mode disponible dans les nouveaux modèles 2019 est le plus intéressant. Il vous permet d’adapter le mode en fonction de votre conduite.

Dans la conduite quotidienne, avouons-le, nous sommes la plupart du temps dans le trafic ou roulant à vitesse de croisière et avons rarement besoin d’accélération sportive. Personne ne va donc jouer avec les différents modes au quotidien. Avec ce mode adaptative, la voiture va s’adapter à notre mode de conduite et passera du mode Eco Pro à Sport si la pression de l’accélérateur se fait sentir. Ce mode devrait être engagé par défaut plutôt que le mode Confort.

Photo : Auto123.com

Bref, cette nouvelle série 3 est une réussite dans l’ensemble malgré un prix de départ de 49,000$ qui est toujours trop élevé et sans compter les options. Notons quand même que c’est une hausse de 3,100$ par rapport au même modèle 2018.

Mon modèle d’essai à 59,295$ incluait l’option « groupe de luxe avancé » à 4,900$ qui comprenait, entre autres, le volant chauffant, l’aide au stationnement, l’afficheur tête haute, l’accès sans clé, recharge sans fil, etc. On rajoute un autre 2,000$ pour le groupe M sport et quelques autres bébelles. Honnêtement, si je devais acheter cette voiture, je prendrai uniquement le pack M sport qui donne un côté sportif plus appréciable au quotidien tout en ayant un système de freinage plus mordant.

Cette nouvelle BMW Série 3 2019 a tout pour plaire. Le moteur est une réussite, elle est plus élégante, il y a plus de place à bord pour les occupants, et elle beaucoup plus agréable à conduire que celle qui la précède. Cela sera une redoutable concurrente à la Mercedes-Benz Classe C vieillissante et surtout à l’Audi A4.

Les points forts

Un excellent moteur
Un intérieur élégant grâce aux nouvelles textures
Les options de conduites semi-autonomes intéressantes
Look sportif
Économique en usage régulier

Les points faibles

La direction qui peine parfois
Le système de maintien de la voie parfois brutal
Rapport qualité / prix

Essais routiers et évaluations

Experts
    Consommateurs
    BMW Série 3 2019
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    BMW Série 3 2019
    bmw serie-3 2019
    BMW Série 3 2019
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Photos :BMW
    Photos de la BMW Série 3 2019