Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Le CHINOOK de l'ÉTS a le vent dans les voiles en Hollande

Le CHINOOK de l'ÉTS a le vent dans les voiles en Hollande

Par ,

L'École de Technologie Supérieure et son CHINOOK ont impressionné la galerie à la compétition universitaire de voitures éoliennes Racing Aeolus de Den Helder (Hollande) du 17 au 21 août dernier, se plaçant sur la deuxième marche du podium et passant à un cheveu de récolter les grands honneurs.

Un résultat de 50,1% (ratio vitesse du véhicule/vitesse du vent incident) a placé l'institution québécoise tout juste derrière l'Université Technique du Danemark (DTU), qui a atteint 51%. L'Université des Sciences appliquées de Kiel (Allemagne) a pris le troisième échelon, avec une note de 44,2%.

Rappelons que dans l'univers éolien, on mesure la performance par un ratio entre le vent capté et le vent disponible, ce qui fournit une indication de l'efficacité globale de la technologie utilisée pour alimenter le véhicule.

Pour l'édition 2011, l'arrivée d'une équipe du Québec et de la Turquie a donné un caractère plus international à l'événement, qui attire de plus en plus de visiteurs industriels et gagne en notoriété au fil des ans. L'année prochaine, l'équipe Chinook sollicitera les étudiants de l'Université de Sherbrooke afin d'augmenter la représentation québécoise à la compétition.

Racing Aeolus est organisé depuis 4 ans par Wind Energy Events, une jeune société parrainée notamment par ATO-Sustainable Business Engineers et le Energy Research Centre des Pays-Bas (ECN).