Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Le constructeur CODA déclare faillite

Le constructeur CODA déclare faillite

Par ,

CODA, petit manufacturier de véhicules électriques, s'est mis sous la protection du chapitre 11 de la Loi américaine sur la faillite. Vous n’en avez peut-être jamais entendu parler et c’est normal : en un an, CODA n’a écoulé qu’une centaine d’exemplaires de son modèle éponyme, et principalement en Californie.

Son prix trop élevé (37 250 $US), sa conception fade, tant pour la carrosserie que pour l’habitacle et un rappel pour des ceintures de sécurité et des coussins gonflables défectueux auront eu raison de la compacte électrique, qui affichait pourtant une autonomie de 200 kilomètres, soit plus que la Nissan LEAF.

Le marché des véhicules électriques semble avoir du plomb dans l’aile avec les déboires de CODA, auxquels il faut ajouter la situation pas plus reluisante de Fisker Automotive, qui agonise; seule Tesla semble avoir du vent dans les voiles et connaître du succès avec sa Model S.

Source: LaPresse