Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Le fabricant chinois Chery vendra ses voitures sous un nouveau nom en Amérique du Nord

Le fabricant chinois Chery vendra ses voitures sous un nouveau nom en Amérique du Nord

L'armée d'avocats de GM était trop forte pour l'opération de démarrage de Visionary Vehicles Par ,

L'armée d'avocats de GM était trop forte pour l'opération de démarrage de Visionary Vehicles

Chery Automobile Co. n'est pas le plus grand constructeur automobile chinois, mais à cause de certains événements de presse rusés, quelques
La Visionary Vehicles de Malcolm Bricklin fait marche arrière dans son plan de commercialiser la marque Chery sur le marché nord-américain, du moins par son nom. Un nouveau nom moins controversé devra être choisi. (Photo: Visionary Vehicles)
déclarations extrêmement audacieuses, et le leadership américain de l'une des figures les plus colorées de l'industrie automobile (ou l'une des plus notoires s'il arrivait que vous viviez au Nouveau-Brunswick et avez personnellement financé son entreprise ratée de voitures sport), Malcolm Bricklin, fait marche arrière dans son plan de commercialiser la marque Chery sur le marché nord-américain.

Mais cela ne veut pas dire que les voitures de grande valeur avec une qualité comparable à celle des Lexus (selon les dires de Bricklin) ne seront pas expédiées de ce côté-ci du Pacifique. Visionary Vehicles LLC, la compagnie de Bricklin, responsable de
GM a entrepris des actions légales contre Visionary Vehicles parce que le nom Chery est trop proche de Chevy. (Photo: Visionary Vehicles)
l'importation et de la vente des voitures Chery en Amérique du Nord, a décidé de renommer la marque pour ce marché lorsque ses voitures seront disponibles en 2007, et ce à cause d'actions légales prises par General Motors (voir les archives de la section Actualités du 14 mai 2005: GM ne veut rien savoir de Chery en Amérique du Nord).

En mai dernier, les avocats de General Motors ont fait parvenir à Visionary Vehicles une lettre l'avisant de ne pas tenter d'obtenir une marque de commerce américaine au nom de la marque Chery. GM croit que Chery est trop proche de Chevy, le surnom de Chevrolet et l'actuelle marque de commerce que GM utilise pour les camions Chevy, et que les consommateurs pourraient être confus si les deux marques se retrouvaient côte à côte.

GM a un bon point, et voudrait bien gagner sa cause à défaut de drainer Visionary de ses fonds de démarrage en seuls coûts légaux.

"Ils sont plus gros que nous le sommes et ils ont plus d'avocats que nous en avons," a commenté la porte-parole de Visionary Vehicles, Wendi Tush.
"Ils sont plus gros que nous le sommes et ils ont plus d'avocats que nous en avons," a commenté la porte-parole de Visionary Vehicles, Wendi Tush. "C'est une question de conserver les valeurs pour le consommateur."
"C'est une question de conserver les valeurs pour le consommateur."

Ainsi, Visionary ne tentera pas d'obtenir une marque de commerce pour le nom Chery aux USA. Bien sûr, ce serait une bonne chose en fin de compte. Est-ce que Chery est réellement un nom qui pourrait gagner le respect dans les cercles nord-américains? Pas vraiment.

Visionary travaille maintenant sur un nom de remplacement, est en réflexion avec cinq ou six alternatives, et planifie d'annoncer une nouvelle marque bientôt. Hmmm... peut-être que Eagle est disponible? Ou American Motors Corporation (AMC)? Studebaker
L'annonce de Bricklin disant que sa compagnie vise un objectif de ventes de 250,000 véhicules Chery pendant sa seule première année en Amérique du Nord, à travers un réseau de 250 concessionnaires à travers la nation, a soulevé certaines inquiétudes parmi les constructeurs domestiques. (Photo: Visionary Vehicles)
semble avoir abandonné son véhicule aux airs de Hummer, une autre action légale de GM (voir dans les archives de la section "news" du site anglais, le 18 février 2003: GM to Sue Avanti over Studebaker XUV). Desoto? Non, il semble que Visionary arrivera avec son propre nom original au lieu d'adopter une marque du passé américain.

L'annonce de Bricklin disant que sa compagnie vise un objectif de ventes de 250,000 véhicules Chery pendant sa seule première année en Amérique du Nord, à travers un réseau de 250 concessionnaires à travers la nation, a soulevé certaines inquiétudes parmi les constructeurs domestiques, et il est ainsi compréhensible que GM soit inconfortable avec le nom courant de la compagnie chinoise. Les fabricants de Détroit perdent déjà des parts de marché aux mains de leurs rivaux japonais et sud-coréens, alors GM, et c'est aussi le cas pour Ford, n'a vraiment pas besoin qu'un concurrent aux prix encore plus bas vienne tenter ses consommateurs.

Est-ce que Visionary retirera son annonce sensationnelle? Avec Malcolm Bricklin aux commandes, c'est difficile à dire. Il avait entrepris d'établir la
Malcolm Bricklin, de Visionary Vehicles, a promis des voitures de grande valeur avec une qualité semblable à celle des Lexus, à des prix débutant autour de 7000 US$. (Photo: Visionary Vehicles)
marque Subaru aux USA, mais les temps sont très différents, et le marché beaucoup plus compétitif qu'à l'époque. Ceci dit, un prix visé d'environ 7000 US$ pour le modèle d'entrée de gamme de la marque le rend extrêmement concurrentiel.

Quand on regarde sérieusement la question, le véritable point n'est pas de savoir si les véhicules Chery deviendront une part du marché automobile nord-américain, mais plutôt que les chinois sont de plus en plus sérieux dans l'exportation de leurs marchandises en Amérique du Nord et en Europe - le salon de Francfort a vu deux fabricants chinois exposer leurs produits - et ceci, avec le temps, rendra le marché automobile, déjà ridiculement contesté, encore plus compétitif. Bien sûr, les consommateurs gagneront en bout de ligne, mais probablement au prix de nombreux emplois nord-américains.