Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Des voitures chinoises s'en viennent au Canada

Des voitures chinoises s'en viennent au Canada

Par ,

Les analystes nord-américains familiers avec l'industrie automobile asiatique ont révélé que le Canada et les USA pourraient voir des véhicules peu dispendieux, construits en Chine, entrer sur le marché avant la fin de cette décennie, mais on dit maintenant que cela pourrait arriver plus tôt que prévu.

Il semble que Malcolm Bricklin, connu pour la Bricklin, la Yugo, ainsi que d'autres désastres sur quatre roues, et un groupe qui comprendrait le vétéran homme d'affaires canadien Maurice Strong, ont signé une entente avec la chinoise Chery Automobile Co. Ltd. pour importer et vendre jusqu'à 250,000 véhicules en Amérique de Nord, peut-être à partir de 2007.

Si l'on suit les chiffres de ventes traditionnels pour le continent, cela pourrait représenter entre 20,000 et 25,000 ventes par année au Canada.

Visionary Vehicles LLC, de New York, dit qu'il deviendra le "premier importateur de voitures chinoises en Amérique du Nord," plus particulièrement une "lignée complète de voitures de haute qualité, au design luxueux, et à prix abordables" de Chery Automobile Company, une compagnie automobile détenue par un gouvernement local, dans la zone de développement économique et technologique de Wuhu, dans la province de Anhui.

Chery est l'un des soi-disant "jeunes lions" de l'industrie automobile chinoise et a des plans énormes pour acquérir de nombreuses parts du marché local, ainsi que dans le reste du monde. Jusqu'à maintenant, elle est plutôt réputée pour vendre des voitures abordables qui quelquefois ressemblent étrangement à des voitures issues d'autres compagnies. En effet, GM a débuté des procédures légales contre Chery sur au moins une cause.

Au cours des prochaines années, toutefois, Chery va débuter la production de voitures au design exclusif dessinées par des stylistes réputés comme Bertone et Pininfarina. Pour 2007, les plans de Bricklin sont d'offrir à ses concessionnaires une berline compacte d'entrée de gamme, une berline intermédiaire, une berline multisegment, un véhicule utilitaire sport, et un coupé sport de luxe.

Ils viseront un prix de vente inférieur de 30 pour cent à celui des modèles comparables actuellement sur le marché, disait Bricklin, et auront une garantie équivalente à la meilleure de l'industrie, soit 10 ans ou 160,000 kilomètres.

Pour les prochains mois, le plus gros défi pour Bricklin consistera à trouver des concessionnaires prêts à lancer sa gamme de véhicules. Il vise un objectif d'environ 250 pour commencer, et il demandera beaucoup de chacun d'eux. "Ces concessionnaires devront être prêts à investir tout ce qui sera nécessaire pour assurer notre succès complet," disait Bricklin, "et ce faisant auront une partie de la réussite de chacun d'entre-nous."

Pour les consommateurs, Bricklin a promis que Visionary Vehicles va "introduire une nouvelle expérience de vente au détail pour ses consommateurs, et est présentement en train de créer un environnement révolutionnaire, favorable aux consommateurs, pour les installations planifiées de chaque concessionnaire indépendant."

Le canadien Maurice Strong est l'un des exécutifs séniors de Visionary, a dit Bricklin, à savoir le chef du comité-conseil en technologie et en environnement.

Dans ce rôle, l'ancien exécutif d'Ontario Hydro, Petro Canada et de la Power Corporation aura un défi considérable dès le début, puisque aucun des moteurs existant de Chery ne semblent rencontrer les rigoureuses normes d'émissions polluantes nord-américaines.

Yin Tongyao, le président de Chery Automobile Company, a déclaré que "le marché nord-américain est complexe, compétitif et en perpétuel changement. Nous avons hâte de travailler avec Visionary Vehicles et prendront avantage de l'expertise de Malcolm quand nous pénétrerons ce marché."
Gallerie de l'article