Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Le gouvernement McGuinty participe à la campagne éclair Roadcheck

Le gouvernement McGuinty participe à la campagne éclair Roadcheck

Par ,

Communiqué de presse
Source : Ontario

TORONTO
, L'Ontario s'assure que les gros camions et les autobus respectent les normes sévères de sécurité de la province, dans le cadre de Roadcheck, une campagne internationale d'inspection de sécurité, qui se déroule les 2, 3 et 4 juin 2009.


L'Ontario participe pour la 21e année à cette campagne annuelle de
sécurité, organisée à divers endroits au Canada, aux Etats-Unis et au Mexique. Durant cette campagne éclair, des camions et des autobus, sélectionnés au hasard, sont inspectés pour évaluer leur conformité aux règles de sécurité provinciales sur les points suivants :

- bonne condition mécanique;
- rapports d'inspections quotidiennes et fiches journalières;
- qualifications du conducteur;
- arrimage du chargement.

Les véhicules dangereux sont immédiatement retirés de la circulation et leurs utilisateurs sont passibles de sanctions parmi les plus sévères d'Amérique du Nord, dont des amendes pouvant atteindre 20 000 $, ou 50 000 $ dans le cas du détachement d'une roue. Les véhicules qui présentent des défauts graves de leur système de freinage, de direction, de suspension, d'essieux ou de roues peuvent aussi être mis en fourrière pendant une durée maximale de 60 jours.

CITATIONS

"Nous plaçons la barre très haut pour la sécurité des camions et des autobus qui circulent dans notre province, et pour cela, nous imposons des sanctions parmi les plus sévères d'Amérique du Nord."
- Jim Bradley, ministre des Transports

FAITS EN BREF
- Tout au long de l'année, l'Ontario effectue au total plus de 100 000 inspections portant sur des véhicules utilitaires et leurs utilisateurs, six campagnes de sécurité à l'échelle de la province, ainsi qu'un certain nombre d'autres campagnes régionales.

- Les statistiques prouvent que la sécurité des camions s'améliore : alors que le nombre de gros camions immatriculés en Ontario a augmenté de 58 % entre 1995 et 2006, le nombre de collisions mortelles mettant en cause ce genre de véhicules a chuté de près de 32 %. Le nombre de détachements de roue signalés a aussi diminué : de 215 en 1997, il est passé à 94 à 2008.


photo:Jupiter Images