Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Le pays des muscle cars

Le pays des muscle cars

Par ,

Allemagne ou États-Unis?

Plusieurs amateurs diront sans doute comme moi que l'Oncle Sam s'est fait détrôner il y a quelques années. Oui, les Américains ont encore la Mustang, la Camaro, la Corvette, les bolides V de Cadillac, les SRT de Chrysler et la Viper, mais quoi d'autre? Je parle ici de voitures de série...

De leur côté, les Allemands ripostent avec tous les modèles AMG de Mercedes-Benz, les RS d'Audi et les M de BMW.

La donne a changé, vous savez. Les États-Unis se pétaient les bretelles avec leurs moteurs puissants, leurs temps d'accélération et leurs prix plus abordables. Or, si la nouvelle Viper génère 640 chevaux, sachez que l'Audi RS 7 2014 en produit 560, qu'elle atteint 100 km/h en un temps identique et qu'elle coûte à peine plus cher.

Audi RS 7 2014 moteur
Photo: Mathieu St-Pierre

Bon, je sais que les muscle cars allemands affichent généralement des prix supérieurs (voire nettement supérieurs), mais si l'on se fie aux parts de marché grandissantes des voitures de luxe, le prix n'est plus aussi important qu'il l'a déjà été.

Un fait : 15 000 modèles R et RS seront vendus en 2013. Pour sa part, AMG n'a jamais offert autant de produits. Idem pour la division M de BMW, qui s'apprête à étoffer sa gamme. Plusieurs de ces bolides se détaillent facilement dans les 6 chiffres et tous devraient bien se vendre quand même.

Alors, comment les constructeurs allemands ont-ils réussi à battre leurs rivaux américains à un jeu que ces derniers ont inventé?

Présentement, ce n'est pas un constructeur américain qui fabrique la berline, la familiale et le VUS avec le plus de chevaux. En vérité, il n'y a que Ford qui peut se vanter d'offrir le coupé le plus puissant, soit la Mustang GT500 au V8 suralimenté de 662 chevaux.

Ford Mustang GT500 2013 moteur
Photo: Justin Pritchard

Ce n'est qu'un constat, mais en même temps, ça m'attriste d'en arriver à la conclusion que les Allemands vont continuer à produire des voitures ultra puissantes alors que les Américains semblent vouloir abandonner la course. Pourquoi? J’accuse davantage les faibles limites de vitesse en Amérique du Nord et le manque de talent des conducteurs d'ici que l'économie précaire et le désir de sauver de l'essence.

La prochaine fois que vous monterez à bord de votre Camaro 2SS automatique aux grosses roues chromées (disons d'une valeur de 50 000 $), sachez que vous ne devriez probablement pas défier le conducteur d'une Mercedes-Benz C 63 AMG d'allure quasiment inoffensive (environ 65 000 $) dans la voie d'à côté. Vous pourriez le regretter!

Vous devriez plutôt débourser 60 000 $ sur une Camaro ZL1. Là, personne ne se moquera de vous... à moins que vous décidiez de vous attaquer à une vulgaire familiale E 63 S-AMG. Il vous faudrait alors une familiale CTS-V...