Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Le procureur avance une corruption du banquier par Bernie Ecclestone

Le procureur avance une corruption du banquier par Bernie Ecclestone

Par ,

D'après GMM

Les procureurs allemands ont formellement nommé « Bernard E. » comme la source du paiement de la commission de 50 millions de dollars au banquier Gerhard Gribkowsky.

Ce développement survient quelques heures avant que le grand argentier de la F1 arrive en Allemagne pour le 10e grand prix du championnat du monde au Nürburgring.

Alors que le Britannique ne fait encore pas l'objet d'une accusation, le London's Times rapporte que des charges d'abus de confiance, d'évasion fiscale et de corruption sont maintenant prononcées contre Gerhard Gribkowsky.

L'enquête annonce que Bernie Ecclestone a reçu plusieurs millions en rétro-commission de la part de la banque BayernLB, après avoir payé sa commission au banquier responsable alors du dossier, Gerhard Gribkowksy.

Des spéculations indiquent que Bernie Ecclestone pourrait être accusé de complicité avec Gribkowsky.

La porte-parole du procureur, Barbara Stockinger, confirme que la référence à « Bernard E » est bien « le directeur exécutif de la Formule Un », et la compagnie identifiée est Bambino.

Les procureurs ont confirmé au Financial Times que Bernie Ecclestone, qui n'a pas commenté la nouvelle, reste sous le coup de l'enquête.

La FOM (Formula One Management) n'a toujours pas retourné l'appel de Bloomberg.