Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Le programme écoAUTO du gouvernement fédéral : Des lacunes sérieuses

Le programme écoAUTO du gouvernement fédéral : Des lacunes sérieuses

Par ,

Jim Flaherty
Le 20 mars dernier, à la suite du dépôt du budget fédéral par le ministre des Finances, Jim Flaherty, nous avons publié un article dans lequel nous faisions état d'une mesure incitative mise de l'avant à l'intention des automobilistes un tant soit peu soucieux de l'environnement. Toujours dans le but de diminuer la production des gaz à effet de serre, le gouvernement Harper y est également allé d'une taxe sur les grosses cylindrées. Limitons-nous, si vous le voulez bien, au programme de remise écoAUTO qui, à mon avis, comporte un certain nombre de lacunes susceptibles d'engendrer de la grogne et de la frustration auprès d'un certain nombre de consommateurs.

Dans sa version actuelle, le programme écoAUTO propose des remises variant de 1000 à 2000 $ aux consommateurs qui, à partir du 20 mars 2007, achètent ou louent à long terme un véhicule à haut rendement énergétique. Pourquoi le 20 mars ? Parce que le budget a été déposé le 20 mars. Jusque-là, tout va bien. On parle bien d'une mesure incitative. En effet, si, le 20 mars 2007, vous avez acheté ou loué une Toyota Prius 2007, par exemple, vous aurez droit à une remise de 2000 $, conformément aux dispositions du programme fédéral. C'est quand même très intéressant, surtout que vous aurez également droit à une remise de taxe de 2000 $ du provincial.

Si, par contre, votre Prius, vous l'avez achetée ou louée la veille, soit le lundi 19 mars, vous avez droit à un petit rien du tout du fédéral. Dans la semaine qui a suivi le dépôt du budget, certains consommateurs, qui avaient déjà fait l'acquisition d'un véhicule à haut rendement énergétique figurant dans la liste des véhicules admissibles, manifestaient leur mécontentement et leur frustration d'avoir réagi plus rapidement que le gouvernement. Si c'était mon cas, je serais en beau fusil !

De fait, on n'a rien prévu pour les consommateurs déjà sensibilisés à la réduction des gaz à effet de serre et qui, dans leur grande sagesse, ont signé un contrat d'achat ou une entente de location avec leur concessionnaire entre le 1er janvier et le 20 mars 2007. Voilà qui doit être très frustrant ! Au fond, le gouvernement veut aller chercher les non-initiés et les récompenser tout en oubliant les véritables convaincus qui ont déjà adopté la mesure et qui ne profiteront pas de la remise.

Toyota Prius 2007

Pourquoi pas le 1er janvier 2007 ?

Personnellement, si j'avais une recommandation à faire aux gestionnaires du programme écoAUTO, ce serait d'élargir l'application des règles et d'accorder rétroactivement la même remise aux consommateurs qui ont acheté ou qui louent un véhicule à haut rendement énergétique depuis le 1er janvier 2007. Puisqu'il faut bien s'arrêter quelque part, arrêtons-nous au 1er janvier et oublions les achats et les locations effectués en 2006. Dans sa forme actuelle, le programme fait preuve d'une certaine injustice à l'égard des vrais verts. Dans le fond, c'est un peu comme un patron qui encourage son employé non productif pour le rendre productif et qui oublie de donner une bonne tape dans le dos à son meilleur employé. Tous les initiés ont droit à leur dose d'encouragement.