Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Le syndicat des TCA réagit à la décision de GM sur l'usine de camions d'Oshawa

Le syndicat des TCA réagit à la décision de GM sur l'usine de camions d'Oshawa

Par ,

General Motors a récemment annoncé l'élimination prochaine d'un quart de travail à son usine de camions d'Oshawa -- un coup dur à encaisser pour la communauté et l'économie locales. En effet, la conséquence de cette action sera la suppression de plus de 1000 emplois directs. Ceux-ci s'ajoutent aux 3000 emplois qui seront coupés lorsque l'usine de voitures #2 fermera ses portes à l'automne 2008. C'est donc plus de 4000 travailleurs qui se retrouveront à la rue d'ici un an ou presque -- et plus de 100 millions $ en salaires qui disparaîtront de la région.

Mais il n'y a pas que l'usine même qui sera affectée. Des centaines d'autres emplois sont en péril chez les fournisseurs de GM, qui doivent limiter leurs dépenses afin de compenser pour la réduction des commandes reçues.

Le syndicat des Travailleurs canadiens de l'automobile (TCA) a déclaré par voie de communiqué que l'annonce de GM symbolisait les problèmes actuels qui touchent l'économie et la santé financière de l'Ontario.

Les représentants syndicaux assurent toutefois qu'ils se mettent immédiatement au travail pour tenter d'atténuer autant que possible l'impact des suppressions d'emploi pour leurs membres. Ils essaieront entre autres de faire pression sur GM pour négocier des primes de départ et des incitatifs à la retraite. Le constructeur américain n'est pas obligé de se prêter à de telles négociations, car sa décision est purement basée sur le volume de production, mais attendez-vous quand même à d'intenses pourparlers entre les deux parties.