Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

L'effet Gran Turismo

L'effet Gran Turismo

Par ,

J'ai résisté pendant plusieurs mois à la tentation, mais le 26 décembre dernier, en prenant pour alibi la frénésie du boxing day, j'ai fini par craquer. Je me suis procuré une console de jeu Playstation 2 et, surtout, un exemplaire de Gran Turismo 3, le nec plus ultra des jeux de course d'automobiles. Depuis cette journée fatidique, je suis devenu un sale drogué ! Un accro de la console qui passe ses nuits à tenter de vaincre cette foutue machine dans une compétition de plus en plus féroce.

PLUS QU'UN JEU D'ENFANT

Pour ceux qui ne sont pas familiers avec Gran Turismo, disons que c'est plus qu'un simple jeu : c'est un simulateur de course dont les auteurs ont poussé le souci du détail à son paroxysme. Des équations mathématiques très élaborées permettent au programme de reproduire le comportement routier des voitures de façon extrêmement crédible et réaliste. Le joueur peut aussi régler son bolide en modifiant la mécanique et la suspension. L'effet de chacune de ces modifications est immédiatement perceptible en piste. Et c'est comme ça que ce jeu finit par nous captiver jusqu'à créer une dépendance comme certaines drogues dures. D'ailleurs, ce jeu est l'objet d'un véritable culte parmi les passionnés d'automobiles qui ont entre 18 et 35 ans. Les constructeurs qui se sont embarqués dans l'aventure, et ils sont nombreux, ne le regrettent certainement pas car ils ne pouvaient rêver meilleure publicité. Ceux qui ont préféré rester à l'écart doivent le regretter amèrement; c'est le cas de Ferrari, notamment, qui est liée par contrat à Mattel.