Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Les 5 grands termes qu'il faut connaître avant de magasiner une nouvelle voiture!

Les 5 grands termes qu'il faut connaître avant de magasiner une nouvelle voiture!

Maîtrisez le jargon! Par ,

Vous êtes-vous déjà senti complètement intimidé en magasinant une voiture, parce que vous ne compreniez pas les propos du concessionnaire? C’est probablement toujours le cas! Voici cinq termes qu’il faut connaître avant d’effectuer cet achat important.

1. PDSF (Prix de détail suggéré par le fabricant)
Le Prix de Détail Suggéré par le Fabricant, qu’on appelle couramment prix catalogue ou étiquette de fenêtre, représente le prix fixé par le fabricant. Il s’agit typiquement du prix que le concessionnaire aimerait que vous payiez. Même si l’écrasante majorité de nouvelles voitures est vendue en dessous du PDSF, certains concessionnaires n’accepteront rien de moins pour un modèle qui s’envole, qui est très populaire et dont les quantités sont limitées.

2. Prix coûtant (Le prix que paie le concessionnaire)
Tous les constructeurs envoient une facture aux concessionnaires dès que les véhicules leur sont livrés. En général, le concessionnaire paie pour les véhicules à l’aide d’une marge de crédit établie à l’avance, et il commence fréquemment à payer des frais d’intérêt dès le premier jour. Le prix coûtant est confidentiel.

3. Retenue / Soutien au marketing
La plupart des fabricants aident à subventionner les frais d’intérêt, de marketing et de publicité qu’assument les concessionnaires en leur payant une retenue ou un montant de soutien au marketing, une fois que le véhicule est vendu. Ce montant correspond généralement à 2,0 à 2,5 % du prix coûtant. Les concessionnaires prennent rarement cette réalité en compte lors des négociations d’achat.

Or, puisque ce montant couvre certaines dépenses, les concessionnaires acceptent habituellement une offre qui n’est que de 3 à 5 % supérieur au prix coûtant.

4. Rabais du constructeur (Des épargnes pour vous)
Afin de mousser les ventes, beaucoup de constructeurs offrent de rabais aux consommateurs (vous). Ces rabais sont couramment annoncés dans les médias et peuvent prendre la forme de taux de financement ou de location, tel 0 %, de remises en espèces, 2 000 $ par exemple, ou d’un mélange des deux. Si un constructeur vous offre 0 % ou 2 000 $ en espèces, l’accent est mis sur le OU : vous ne pourrez obtenir un taux de financement de 0 % et 2 000 $ comptant. Vous devrez choisir entre les deux. Dans certains cas, on peut combiner les deux offres, mais c’est rare.

5. Rabais au détaillant (Des épargnes additionnelles pour vous)
On parle couramment de rabais cachés ou secrets. À l’interne, on appelle ces rabais de concessionnaires non annoncés des crédits de marketing, de l’argent d’échange, de l’argent de concessionnaire, des primes de concessionnaire, etc. Ils servent à encourager les concessionnaires à offrir plus de rabais et ainsi vendre davantage de véhicules. Certains constructeurs ne désirent pas annoncer qu’ils offrent des rabais afin de protéger leur image, alors que d’autres s’en servent pour encourager leurs concessionnaires à tenir plus de véhicules en stock et ainsi à en vendre plus. La plupart des concessionnaires tiendront compte de ces rabais au détaillant lors de négociations, ce qui pourrait permettre au consommateur d’acheter ou de louer un véhicule neuf pour moins que le prix coûtant.

Veuillez noter que puisque ces rabais ne sont pas annoncés, le concessionnaire n’est pas tenu de vous en faire profiter. Or, ces promotions pourraient vous permettre d’économiser des centaines et même des milliers de dollars à l’achat d’un véhicule neuf.